Un nuage

Tout comme.

Je n’ai pas pour habitude de disserter ici sur les endroits qui ravissent mes papilles et mes pupilles. Certes, il y a quelques temps, je vous parlais d’un café sympa à Bruxelles ou des restos qu’il me tardait d’essayer. Depuis lors, ou pour être exacte, depuis un an, c’est sur Yelp que j’assouvis mes ambitions d’aspirante critique gastronomique. Yelp ? C’est ce super site dont je vous parlais – notamment- dans cet article. Mais cette fois-ci, c’est spécial. J’ai eu un énorme coup de coeur pour un tout nouvel endroit à Bruxelles, qui respire la douceur et la légèreté. Le plaisir des sens aussi. Principalement le goût et la vue, on s’en serait douté.

De quoi s’agit-il ?

Après quelques années itinérantes, sur les marchés ou à l’occasion d’évènements privés, la boule rose Mellow qui propose de succulents yaourts glacés aux garnitures extasiantes s’est posée dans une ancienne pharmacie de la toute mignonne place de Londres, au croisement du quartier européen et du quartier Matongé à Ixelles. Bon … pas la boule à proprement parler mais les deux soeurs qui sont derrière ou plutôt dedans pour être exacte. C’est désormais derrière un comptoir que Noémie et Margaux servent leurs délicieuses créations : des yaourts glacés à assortir avec toutes sortes de toppings différents.

20150323-221145.jpg

Lire la suite

Un granola comme à Marrakech

Douceur.

Le matin, lorsque le réveil sonne ou plutôt quand le Petit Snottneus vient déposer mes pantoufles sur mon nez pour m’obliger à me lever, j’ai besoin de douceur.  De temps et de douceur. De café et de douceur. De café surtout. D’efficacité aussi. Parce qu’entre 6h30 et 9h, on perd trop de temps, en tâches ménagères, en choix vestimentaires, en bisous prout ou en discussions politico-philosophiques sans parler des balades impromptues dans le quartier parce qu’on ne se souvient plus où on a parqué la voiture. Du temps perdu aux yeux de certains. Du temps gagné, selon moi. Toujours est-il que si on traîne pour ces choses-là, on s’active pour d’autres et notamment le petit-déjeuner.

Pas le temps de beurrer des tartines, de presser des oranges ni même de casser des oeufs. Depuis quelques mois, je me suis mise au granola maison, avec une recette exotique à base de sirop d’érable et fruits secs, une formule petit-déjeuner délicieuse, économique et efficace puisqu’il suffit d’en verser dans un bol de yaourt et surtout, qu’il se mange aussi facilement debout qu’assis (ou en train de construire la tour la plus haute du monde). En outre, c’est assez nourrissant pour me faire tenir jusqu’a la pause midi sans trop gargouiller du ventre.

Le weekend dernier, j’ai entrepris de refaire un stock de ce mélange prêt-à-manger et j’ai décidé de changer la recette : ça a donné ce granola qui réunit entre autres, pistaches, abricots secs, huile d’argan et fleur d’oranger, autant d’ingrédients qui m’ont rappelé Marrakech, ses odeurs et ses saveurs.

20150312-165221.jpg

Lire la suite

Une pâte à tartiner au cassis

Le jour de la crêpe.

Chez nous, on n’attend pas la Chandeleur pour faire des crêpes. C’est l’activité du dimanche matin d’hiver, celui où il fait trop froid, trop fatigué, trop pyjama en pilou pour mettre le nez  dehors. En somme, c’est une excellente manière de démarrer une journée de cocooning. Avec du sucre, qu’il soit blanc ou roux, de la cassonade, qu’elle soit claire ou foncée ou même avec de la confiture, parsemée de quelques copeaux de chocolat blanc, les crêpes c’est simple comme bonjour mais c’est trop bon comme le pain. 20150201-214119.jpg

Lire la suite

Du porc fumé au caramel

Copain comme cochon.

Il y’a quelques semaines, en arrivant au boulot, j’ai eu la surprise de trouver sur mon bureau un petit colis avec dedans, des macarons au caramel et des conserves – jamais vues auparavant- de lait concentré Nestlé au caramel. Le lait concentré sucré, ce n’est pas toute mon enfance. C’est toutes mes vacances au ski, pendant lesquelles les règles d’alimentation saine et variée patiemment appliquées par ma Maman valsaient à l’arrière plan, à la faveur de raclettes, de barres de Toblerone, d’Ovolmaltine et de tubes de lait concentré … bref, tout ce que la Suisse compte de gourmand et de pas très light, il faut bien l’avouer.

Pendant que mes collègues s’enfilaient les macarons, j’ai lu attentivement la note qui accompagnait ce petit colis surprise et sucré : dans quelle recette utiliseriez-vous ce nouveau venu dans la gamme Nestlé, qui ressemble à s’y méprendre au Dulce De Leche argentin ?

20150120-215125.jpg

Lire la suite