Les vacances d’avant

Se souvenir.

Les paysages et les péages. La France et la Suisse. La côté d’Azur en été. Les Alpes en hiver. Henri Dès et Goldman dans le walkman. Le touristil et le vomi dans la voiture. Dire Straits et Elton John dans la playlist des parents. Les Aviators vertes de Papa et l’oreiller de Maman. Les cartes Michelin, les raccourcis et les détours.

La maison et sa piscine. Le châlet et sa vue sur les dents du Midi. Les amis, la jeune fille au pair. Les cousins et les voisins. La plage et les algues. Le boudin et les requins, les crocodiles et les monstres marins. Le petit train rouge de montagne, le silence et les bottines, rouges elles-aussi. Les cours de voiles et les cours de ski. Le trempoline sur la plage et la dernière piste tout schüss. Le feuilleton de l’été et les parties de crapettes post-raclettes. Les joues qui chauffent et l’après-soleil. La trace du maillot et la trace des lunettes. Lire la suite

DIY : une couronne de (Père) Noël

Noël J – 10 !

Il était temps que je garnisse la porte tristounette de notre appartement d’une jolie couronne de Noël. Tout comme le calendrier de l’Avent et le sacro-saint Sapin, que nous avons décoré ce weekend, la couronne de Noël sur la porte d’entrée, c’est une tradition à laquelle je ne déroge pas, même en retard. Cette année, c’était moins une ou plutôt moins 10, faute de temps et d’inspiration.

Mais grâce à la Grande Simone, qui est toujours là pour me donner un petit coup de pouce (et aussi des grands coups de mains sans parler des immenses coups de ❤ quand j’ai un coup de blues), j’ai pu accrocher à ma porte une couronne rigolote, qui fait sourire le Beau Gino et se marrer le Petit Snottneus, dès la sortie de l’ascenseur de la mort qui pue le vieux chien mouillé. Ma Grande Simone, c’est ma grande soeur, ma co-équipière, celle qui vient m’aider à porter mon cartable sur le chemin de la vie, quand il est trop lourd de frustrations, de doutes et de petits tracas du quotidien. Bref, c’est ma soeur, dans le meilleur sens du terme et si on est très différentes, on partage néanmoins beaucoup de choses, dont un goût immodéré pour les traditions de Noël, réminiscence d’une période d’insouciance chaque année plus lointaine.

20141215-222117.jpg

Lire la suite

DIY : Des petits vases colorés

Des pots de yaourts.

Encore une bonne raison de consommer des yaourts dans des pots en verre. Outre les considérations écologiques (les pots de yaourts en plastic ne vont pas dans le sac bleu), on peut faire tout plein de choses avec ces petits pots en verre. Des photophores, des pots à desserts, à grisinis … Je vous avais déjà raconté tout ça ici.

Les gens qui nous connaissent savent que j’aime bricoler avec ce genre de petites choses et que par conséquent, le Beau Gino suit un régime yaourt très strict : minimum 1 par jour, avec obligation de laver le pot directement après.  Je compte bien mettre le Petit Snottneus dans le coup également, dès qu’il aura compris qu’un yaourt se mange avec une cuiller et pas avec les doigts et que ce n’est pas du shampoing, même si ça y ressemble.

Bref, c’est dans ce contexte que j’ai le plaisir de vous présenter un nouveau personnage de mon petit monde. Bien avant de partager mon quotidien, mes peines et mes joies avec le Beau Gino et maintenant aussi avec le Petit Snottneus, je l’ai partagé pendant près de 20 ans avec une Grande Simone, qui n’a pas toujours été grande mais néanmoins toujours plus que moi.

La Grande Simone, c’est ma frangine, ma franginette, ma  sistah … ma grande soeur, dans tous les sens du terme. 22 mois et 3 centimètres nous séparent mais tant d’autres choses nous réunissent. Et parmi ces choses, des souvenirs, des fou-rires, des grimaces et des bricolages.

Alors comme elle me connaît bien, la Grande Simone, qui est une zinzin de Pinterest, m’a envoyé une idée de bricolage trouvée sur ce site (où vous pouvez aussi me trouver d’ailleurs 😉 ), qu’elle a réalisée elle-même en me disant : c’est super simple ! (il y a un mais qui va suivre).

20140630-112927.jpg

Lire la suite