Une journée à la ferme

Un bon plan pour les petits snottneus.

Quand le thème #Belgomums (*) du mois de juin est sorti, je dois avouer que je me suis un peu creusé la caboche. Un bon plan cet été pour les snottneus ? Euh … les grands parents, ça compte ? Non. Alors la crèche communale qui ferme à 18h30 ? Non plus. Il m’a fallu réfléchir un peu plus loin que le bout de mon nez mais pas trop loin. Car outre-ring, à Wezembeek-Oppem, il y a une ferme, une ferme urbaine ou plutôt, en périphérie urbaine. Une ferme pas comme les autres, sous bien des aspects. C’est mon bon plan pour cet été, mais il fonctionne aussi pour l’automne, l’hiver et le printemps. Youpie ! Allez, je vous explique tout ça plus en détails

credit photo : La Finca
credit photo : La Finca

De quoi il s’agit ?

Lire la suite

Un nuage

Tout comme.

Je n’ai pas pour habitude de disserter ici sur les endroits qui ravissent mes papilles et mes pupilles. Certes, il y a quelques temps, je vous parlais d’un café sympa à Bruxelles ou des restos qu’il me tardait d’essayer. Depuis lors, ou pour être exacte, depuis un an, c’est sur Yelp que j’assouvis mes ambitions d’aspirante critique gastronomique. Yelp ? C’est ce super site dont je vous parlais – notamment- dans cet article. Mais cette fois-ci, c’est spécial. J’ai eu un énorme coup de coeur pour un tout nouvel endroit à Bruxelles, qui respire la douceur et la légèreté. Le plaisir des sens aussi. Principalement le goût et la vue, on s’en serait douté.

De quoi s’agit-il ?

Après quelques années itinérantes, sur les marchés ou à l’occasion d’évènements privés, la boule rose Mellow qui propose de succulents yaourts glacés aux garnitures extasiantes s’est posée dans une ancienne pharmacie de la toute mignonne place de Londres, au croisement du quartier européen et du quartier Matongé à Ixelles. Bon … pas la boule à proprement parler mais les deux soeurs qui sont derrière ou plutôt dedans pour être exacte. C’est désormais derrière un comptoir que Noémie et Margaux servent leurs délicieuses créations : des yaourts glacés à assortir avec toutes sortes de toppings différents.

20150323-221145.jpg

Lire la suite

La possibilité d’une vie

Meilleure.

Au mois de novembre, le Beau Gino & moi avons passé 5 jours trépidants à New York. Un séjour urbain, bruyant, animé, illuminé durant lequel on a marché, mangé, bu et parlé. Mais pendant quelques heures, c’est dans un mutisme presque total que nous avons arpenté de vieux bâtiments, jadis à l’abandon, sur une petite île au large de Manhattan : Ellis Island.

Dans l’ombre de la Statue de la Liberté, Ellis Island est le symbole de l’immigration européenne aux Etats-Unis et bien plus encore. De 1882 à 1954, c’est sur ce petit lopin de terre qu’on transité des millions de personnes, d’âges et d’origines diverses, tous en quête d’une vie meilleure. D’une vie tout court. Si loin de la pauvreté, des exactions, de la misère, de la peur, des humiliations, de la famine, de la guerre.

Après plusieurs décennies où les bâtiments n’ont été habités que par les fantômes de ceux qui y ont transité, pour quelques heures ou pour quelques jours, Ellis Island a été restauré puis réhabilité en un superbe Musée de l’immigration et de tout ce que ce mot engendre : l’exil, l’errance, la multiculturalité.

source getty images

Lire la suite

5 jours à New York avec lui

Toutes les nuits déconner.

Début novembre, après avoir confié le Petit Snottneus à ses grands parents et dépoussiéré ma carte de crédit (toujours cachée pour éviter des cracking sur Zalando), j’ai emmené le Beau Gino à New York. J’aurais aimé lui faire la surprise mais il a eu l’idée avant moi (la surprise en moins) et puis … ma carte de crédit n’a de gold ni le look ni le compte. Mais pourtant c’est moi qui l’ai emmené car mon globe-trotter, qui a vu l’Amérique du Sud sous presque toutes ses latitudes, l’Afrique en famille, l’Asie entre potes et vécu des moments forts au Moyen-Orient, eh bien, il n’avait jamais vu New York. Alors 10 ans après mon dernier Marathon (shopping) de New York et 3 mois après avoir repris une activité professionnelle lucrative, je suis retournée dans cette ville incroyable, qu’on aime ou qu’on déteste, mais qui ne laisse personne indifférent.

Des articles sur New York, il y en a des tas. Pour pêcher des infos pratiques, gourmandes (Célestine en connaît un rayon salé & sucré) ou même insolites. Et si ces pages ne sont  habituellement pas consacrées aux voyages (visez plutôt Emma et son goût prononcé pour les escapades proches ou lointaines), j’ai eu envie de partager avec vous nos coups de coeurs dans la ville que nous avons (re)découvert. En effet, New York comme jeune fille au pair solo et fauchée, ce n’est pas la même chose que New York comme Belle Ginette amoureuse et disposant d’une carte de crédit (pas gold mais quand même).

Lire la suite