Du porc fumé au caramel

Copain comme cochon.

Il y’a quelques semaines, en arrivant au boulot, j’ai eu la surprise de trouver sur mon bureau un petit colis avec dedans, des macarons au caramel et des conserves – jamais vues auparavant- de lait concentré Nestlé au caramel. Le lait concentré sucré, ce n’est pas toute mon enfance. C’est toutes mes vacances au ski, pendant lesquelles les règles d’alimentation saine et variée patiemment appliquées par ma Maman valsaient à l’arrière plan, à la faveur de raclettes, de barres de Toblerone, d’Ovolmaltine et de tubes de lait concentré … bref, tout ce que la Suisse compte de gourmand et de pas très light, il faut bien l’avouer.

Pendant que mes collègues s’enfilaient les macarons, j’ai lu attentivement la note qui accompagnait ce petit colis surprise et sucré : dans quelle recette utiliseriez-vous ce nouveau venu dans la gamme Nestlé, qui ressemble à s’y méprendre au Dulce De Leche argentin ?

20150120-215125.jpg

Lire la suite

Un caramel au beurre salé

On a que le bien qu’on se fait.

Si le Burn Out est le mal du siècle, on peut aisément dire que le caramel au beurre salé, lui, c’est le bien du siècle. En effet, depuis quelques années, ce caramel est la star incontestée des intitulés de dessert voire même d’entrées et de plats. A lui seul, il contribue à faire de recettes insipides des expériences gustatives sensationnelles. Non je n’exagère même pas. Allez … juste un petit peu. Transcendance gastronomique ou pas, le caramel au beurre salé fait du bien par où il passe. C’est scientifiquement prouvé.

Alors en cette période de crise économique, de ciel grisâtre, d’overdose de choux en tout genre (le légume de saison), de gastro-entérite de ceux qu’on aime (Nadal & le Petit Snottneus) et d’incertitudes croissantes quant à l’avenir du Monde, il faut aussi savoir se faire du bien. Vous ne voyez pas lien ? Ce n’est pas grave, vous n’avez qu’à faire comme si. Bref, une petite cuiller de caramel au beurre salé, au détour d’un riz au lait, d’un bol de muesli, d’une salade de fruits ou d’un yaourt 0%, ça n’a jamais tué personne, que du contraire. Et en plus, c’est super fastoche à préparer et conserver.

Lire la suite