Des verrines acidulées betteraves-ricotta

Rose Flash.

Ca jure un peu avec le rouge et le vert ambiants. Mais pour moi, les betteraves ça se mange aussi et surtout à Noël, sur un sursmørrebrød de pâté de foie et parsemé d’oignons frits (une exception à ma phobie des oignons). C’est chez ma grand mère adorée, la grande viking, que j’ai découvert cette tartine étonnante, summum du sucré-salé-acidulé typique de la cuisine scandinave. Elle nous en préparait toujours à cette période, après avoir fait un stock de betteraves en pots et d’oignons frits au marché de Noël de l’Eglise danoise de Bruxelles, qui se tient toujours l’avant dernier samedi de novembre et dont elle n’a manqué qu’une édition, celle qui a précédé son départ.

Quant au pâté de foie, elle le faisait elle-même, avec amour, et c’est probablement ça qui lui donnait tout son goût. Désormais, je n’ai plus beaucoup de plaisir à manger ces smørrebrød, sans elle et devant le Beau Gino qui se pince le nez en disant Pouah et le Petit Snottneus qui trouve ça très amusant de l’imiter.

Comme chaque année, je suis retournée en novembre à ce marché de Noël, pour le côté émotif mais aussi pour faire des stocks de betteraves en pots et d’oignons frits. C’est un pèlerinage. Parce que des betteraves rouges et des oignons frits, on en trouve au supermarché du coin. Mais bon, vous savez, l’émotion, les souvenirs … toussa toussa.

Une fois rentrée chez moi, je me suis demandée ce que j’allais bien pouvoir faire avec tous ces pots de betteraves. Et puis je me suis souvenue d’un délicieux brunch chez Henri & Agnès à Bruxelles où j’ai pu goûter une savoureuse préparation à base de betteraves et de grenade. Et puis mon surgélateur est tombé en rade, et j’ai du me débarrasser de tout ce qu’il y avait dedans. Dont un sac de framboises surgelées. Je me suis dit que ça ferait l’affaire.

L’affaire pour quoi ? Pour des petites verrines acidulées et croustillantes ricotta-framboises-betteraves rouges, qui ont fait le bonheur de mes 4 copines d’unif qui venaient manger le soir même.

IMG_1569

Ca vous dit  ? Allez hop, je vous explique.

Lire la suite

Du pesto rose

Deux choses à savoir sur moi.

1. J’adore prendre l’apéro, c’est le moment de la journée que je préfère. Mais ça, je pense que tout le monde l’a bien compris.

2. Je raffole des betteraves rouges, en salade, en velouté, avec une bonne terrine ou un peu de ricotta, je ne m’en lasse pas.

Donc si on mélange ces deux choses et qu’on y rajoute un 3e ingrédient, un super livre de recettes offert par ma Marraine la bonne fée, on obtient un pesto de betteraves rouges et de basilic … un pesto rose dont nous nous sommes délectés ce weekend. Mais avant d’aller dans le concret, laissez-moi parler vous de ce super livre dans lequel je vais piocher des idées de repas sains, faciles et budget-friendly. Déjà, son titre parle de lui -même :

20140203-114747.jpg

Lire la suite