Des financiers Pomme Tatin

M’y revoilà.

Après de longues semaines de nausées pas que matinales, je reviens vous parler de bonnes petites choses à manger, de simples petites choses à partager,  facile à faire comme je les aime.

C’est donc une recette toute simple mais aussi toute bonne que je vous propose aujourd’hui, qui se prêtera bien pour vos buffets de fête ou, comme chez nous pour le goûter des Snottneus : des financiers façon Tatin. Lire la suite

Une pâte à tartiner au cassis

Le jour de la crêpe.

Chez nous, on n’attend pas la Chandeleur pour faire des crêpes. C’est l’activité du dimanche matin d’hiver, celui où il fait trop froid, trop fatigué, trop pyjama en pilou pour mettre le nez  dehors. En somme, c’est une excellente manière de démarrer une journée de cocooning. Avec du sucre, qu’il soit blanc ou roux, de la cassonade, qu’elle soit claire ou foncée ou même avec de la confiture, parsemée de quelques copeaux de chocolat blanc, les crêpes c’est simple comme bonjour mais c’est trop bon comme le pain. 20150201-214119.jpg

Lire la suite

Une petite tarte poires-roquefort

Tradition.

On les transmet, on les respecte ou on les délaisse. Parfois même, on les créée. A Noël, j’en respecte beaucoup, j’en délaisse si peu et j’en ai créée une sous forme de tarte. Aux poires fraîches et au roquefort, avec un petit quelque chose en plus : du spéculoos émietté et des cerneaux de noix. C’est ma tarte traditionnelle que je prépare pour mes amies, et qu’on déguste avec un bon verre de rouge tout en faisant le point sur l’année écoulée, les joies et les déceptions passées et à venir. Parce que Noël, ça ne se fête pas qu’en famille.

Cela fait quelques années. Des amitiés se sont défaites, d’autres se sont nouées. Les joies et les peines sont toujours au rendez-vous, la tarte aux poires et au roquefort aussi. Et le verre de rouge aussi. Mais cette année, c’est spécial. J’ai décidé de régler un gros problème : la splotchitude de la dite tarte.

Décembre est en plein dans la saison des poires fraîches – belges –  donc je trouverais dommage d’utiliser des poires en conserve, qui auraient pourtant une bien meilleure tenue. Alors après une longue réflexion et quelques investigations pratiques, j’ai mis au point une version revisitée de ma traditionnelle tarte qui est passée en portion individuelle (sans pour autant être une tartelette, parce que je déteste ce mot) et qui se cuit en trois temps au lieu de deux.

20141219-113756.jpg

Lire la suite

Une confiture d’automne

De saison.

Quand j’entend dire qu’il n’y a plus de saisons, généralement au mois d’août alors qu’ on se prend 11 jours consécutifs de drache torrentielle, j’ai envie de crier que « si, il y a des saisons ma petite dame » et surtout, il y a des saisons dans l’assiette ! Outre la saisonnalité de certains produits, repris dans des chouettes calendriers (dont celui-ci), il y a aussi les rigides du bocal qui ne boivent du rosé qu’en été et ne mangent des speculoos qu’en automne.

Je fais partie de ces rigides du bocal mais pas d’ailleurs, je vous rassure. Je trouve que les speculoos ont un goût plus savoureux lorsqu’ils sont dégustés en automne et aussi un peu en hiver, Saint Nicolas oblige. Hélàs, on ne peut pas manger des speculoos à tous les repas, parce que sinon on deviendrait un peu fat et surtout parce qu’on aurait plus la place pour manger tout plein d’autres bonnes choses, et notamment des pains de viande avec une sauce au pain d’épices et à la chouffe (affaire à suivre).

Lire la suite