Une frangipane

Facile gourmandise.

C’est un tout petit billet que je vous propose aujourd’hui, comme ces petits bisous qu’on dépose en haut de la nuque, ces doudouces du bout des doigts, sans chichis ni tralalas.

A l’école du Snottneus, pas encore d’élocution ni de poésie à réciter mais chaque semaine, une recette à réaliser par des petits élèves concentrés. Au mois de mai, ce sera le tour de mon  apprenti-pâtissier qui a choisi pour « sa recette » : une frangipane. C’est l’un des gâteaux préférés de son papa, qui affectionne autant la version boulangère que la version industrielle, à la date de péremption quelque part dans le prochain millénaire.

Lire la suite

Une salade poires et roquefort 

Waldorf.

Si j’avais un restaurant, disons, une petite cantine en ville, un endroit sympa où se restaurer à prix doux sans négocier avec la gourmandise, si j’avais ce restaurant et durant les mois d’hiver, on y trouverait une petite salade sans prétention mais au goût puissant : celui du roquefort, mon fromage préféré.

C’est une salade que j’ai commencé à préparer en m’inspirant de la célèbre salade Waldorf, du nom de l’hôtel New-Yorkais dont le cuisinier imagina, il y a des décennies, une salade avec des pommes et des noix.

J’ai remplacé les pommes par des poires, le céleri par des chicons crus, j’ai gardé les noix et j’ai ajouté du roquefort émietté à l’aide d’une fourchette. Les jours de gala, j’ajoute des brisures de spéculoos et si on a très faim, on peut mélanger les chicons crus avec de la salade de blé.

Je vous explique ce qu’il faut savoir pour préparer cette salade : Lire la suite

Un Burger Végé

Trompe-l’œil.

Ce n’est même pas une recette, c’est une liste de course. Je pose ca la … comme ca, sans tralala. L’autre jour j’ai acheté des palets de betteraves chez Delhaize, qui a bien étoffé sa gamme de produits végétariens ces derniers temps. C’est vrai que je mange encore de la viande mais nettement moins qu’avant et je n’en achète presque plus. Par conséquent, il faut quelque chose pour remplir les assiettes, entre la purée et les légumes. Bref, j’ai donc acheté ces palets de betteraves parce qu’ils sont roses – c’est joli – et parce que j’adore les betteraves. Je suis bien contente que ce légume soit redevenu à la mode, c’est si bon.

Mais ces palets végétariens, ils ont quand même un air de steak haché. C’est comme ça que j’ai eu l’idée de les coincer dans un bun, une brioche pour être exacte comme mes burgers préférés à Bruxelles : ceux de l’Amour Fou (le popeye, végé aussi) et ceux de chez Marcel (le bacon-cheese, pas végé celui-là). Mon burger à moi, avec un palet de betteraves, je l’ai préparé à l’italienne, avec de la crème de balsamique, du parmesan et des pignons de pin.

Lire la suite

Une machine à jus 

Vitamines.

Il y a déjà quelques temps, j’ai reçu à prêter une machine à jus de compèt’ et je l’ai tellement bien aimée qu’on m’a dit que je pouvais la garder pour toujours. Cette machine, c’est le Ultimate Juicer de Russel Hobbs qui fait centrifugeuse, presse-agrumes et blender … oui, les trois fonctions dans une seule machine. Pratique. J’aurais bien passé l’été à me faire des jus mais c’était sans compter le reflux de la petite Snottneuse, que j’ai allaité jusqu’à la fin du mois de Septembre. Même si je n’ai pas toujours réussi à me tenir à un régime stricte pour lui éviter de regurgiter à tout va, je n’ai quand même pas poussé le bouchon assez loin que pour m’enfiler des jus frais, plein de vitamines pour moi, plein d’acide pour elle.

Bref, cet été je me suis contentée de manger des meringues râtées et de boire des tisanes au fenouil, à peu de choses près mais depuis fin Septembre, ma petite vorace vit sa vie de gourmande de son côté, découvrant d’ailleurs avec joie les panades, compotes et tout ce qu’elle arrive à mettre dans sa bouche.  De mon côté, je retrouve le plaisir d’apéroter au Gin Tonic, d’accompagner mon stoemp d’une bonne Leffe et surtout, en ce début d’automne je me rends à l’évidence : passer l’hiver sans trop de snottes, ca va être, cette année encore, un parcours du combattant.

Lire la suite