DIY : avec des rouleaux de PQ

Le grand classique.

Le rouleau de PQ est au bricolage pour enfants ce que la margarita est à la pizza, ce que le Gordon-Schweppes est au Gin Tonic, ce que le cake nature est au goûter. Déjà vu, banal, cliché.

Pourtant parfois, le cliché, le banal, le déjà-vu, ça a du bon. Dans le secteur de la mode, on appelle ça être normcore. Une margarita bien faite avec de bons produits, c’est délicieux, tout comme un cake nature. Bon, pour le Gordon-Schweppes, je reste sceptique. Mais je pense que vous avez compris où je veux en venir.

Pendant des longues après-midi d’hiver, où on ne sait que faire de son ou ses snottneus et parfois même pendant une semaine entière (pour cause de vacances de carnaval ou virus coriace), recylcer des rouleaux de PQ présente quand même le double avantage d’être économique et d’arrêter de boucher les canalisations avec des rouleaux soi-disant biodégradables. A la recherche d’idées pour occuper mon Petit diable Snottneus, pendant les weekend pluvieux, j’ai récolté quelques idées sympas, faciles et pas uniquement pour les enfants 😉

Avec des rouleaux de PQ, on peut donc fabriquer : Lire la suite

Des calendriers pour attendre Noël

J-5 avant J-24

Chaque semaine, je me fixe plusieurs petites missions que je consigne sur des feuilles – volantes – de papier. Ce sont mes To Do Lists qui se posent sur des supports divers et variés : post-it, enveloppes ayant contenu des factures ou autre prospectus de mutuelle, feuilles arrachées de jolis carnets fleuris – tout est bon.

Parmi les missions de cette dernière semaine de novembre, il en figure une plus importante que toutes les autres : le calendrier de l’Avent. Cette année, je suis bien décidée à m’y prendre à temps et ne pas vider tous les fonds de tiroirs ou de boîtes à biscuits pour fignoler, emballer et accrocher jusqu’au petites heures d’un premier matin de décembre.

Lire la suite

DIY : Du coloriage de poche

Juillet. Août.

Bref, c’est la saison des vacances, on est en plein dedans et même si certains petits veinards peuvent se permettre de partir hors saison, il faut bien constater que Bruxelles est totalement dépeuplée, pour le plus grand bonheur de ceux qui restent, ceux qui sont déjà revenus ou ceux qui ne sont pas encore partis.

Partir en vacances, c’est pourtant aussi le bonheur et je décompte les jours avant notre départ, Petit Snottneus et tout le barda sous les bras, vers des contrées où l’huile d’olive et le Chianti coulent à flot. Mais avant cela, une ultime épreuve nous attend. Le dernier sésame à obtenir avant d’accéder au Graal transat. J’ai nommé : la terrible épreuve du trajet avec les gosses ! (tadaaa * grosse musique stressante*)

Oui, voyager avec un gamin ou pire, plusieurs gamins, peut vite se révéler infernal. Que ce soit en train, en voiture ou en avion, les enfants ne sont pas des êtres qu’il est aisé de transporter. Alors en surfant sur internet à l’affut d’astuces qui nous permettraient, au Beau Gino et à moi de ne pas devenir complètement zinzins avant même d’être arrivés à destination, je suis tombée sur une idée de bricolage qui m’a beaucoup plu et que j’ai testée pour vous : Une boîte à coloriage de voyage dans une boîte de DVD.

Fignolée en une dizaine de minutes, c’est un petit objet bien pratique qui s’emporte partout et vous garantira du silence pendant au moins 15 minutes (le grand luxe quoi !).IMG_1294

Lire la suite