DIY : Des petits vases colorés

Des pots de yaourts.

Encore une bonne raison de consommer des yaourts dans des pots en verre. Outre les considérations écologiques (les pots de yaourts en plastic ne vont pas dans le sac bleu), on peut faire tout plein de choses avec ces petits pots en verre. Des photophores, des pots à desserts, à grisinis … Je vous avais déjà raconté tout ça ici.

Les gens qui nous connaissent savent que j’aime bricoler avec ce genre de petites choses et que par conséquent, le Beau Gino suit un régime yaourt très strict : minimum 1 par jour, avec obligation de laver le pot directement après.  Je compte bien mettre le Petit Snottneus dans le coup également, dès qu’il aura compris qu’un yaourt se mange avec une cuiller et pas avec les doigts et que ce n’est pas du shampoing, même si ça y ressemble.

Bref, c’est dans ce contexte que j’ai le plaisir de vous présenter un nouveau personnage de mon petit monde. Bien avant de partager mon quotidien, mes peines et mes joies avec le Beau Gino et maintenant aussi avec le Petit Snottneus, je l’ai partagé pendant près de 20 ans avec une Grande Simone, qui n’a pas toujours été grande mais néanmoins toujours plus que moi.

La Grande Simone, c’est ma frangine, ma franginette, ma  sistah … ma grande soeur, dans tous les sens du terme. 22 mois et 3 centimètres nous séparent mais tant d’autres choses nous réunissent. Et parmi ces choses, des souvenirs, des fou-rires, des grimaces et des bricolages.

Alors comme elle me connaît bien, la Grande Simone, qui est une zinzin de Pinterest, m’a envoyé une idée de bricolage trouvée sur ce site (où vous pouvez aussi me trouver d’ailleurs 😉 ), qu’elle a réalisée elle-même en me disant : c’est super simple ! (il y a un mais qui va suivre).

20140630-112927.jpg

Lire la suite

Un joli bureau

Souvenez-vous.

ll y a de cela quelques semaines, pour ne pas dire quelques mois, j’avais évoqué ma recherche infructueuse d’un nouveau bureau, afin de traquer mon bonheur professionnel. Dépitée par le manque de place, et aussi un peu par le manque de budget, je m’étais résolue à customiser une vieille table Ikea trouvée dans un magasin de seconde main.

L’affaire d’un weekend, pensais-je alors naïvement. Ce fut un peu plus long. Et puis une fois que ce fut fait, les mauvaises habitudes s’étant progressivement installées, ce bureau devint littéralement un porte-fourbi : une table avec plein de brols dessus. Paperasse non triée, digipass, câbles de toutes sortes, mouchoirs, bonbons, pochettes diverses et variées, bricolages en cours et bavoirs qui traînent. Le weekend devint des semaines et les semaines furent en passe de devenir un semestre. C’est certain, mon bureau n’est pas parfait, ni même complet. Mais je suis néanmoins très contente de pouvoir enfin vous montrer le résultat :

IMG_1044

Lire la suite