Une jolie chaise

J-7

Dans une semaine, le Petit Snottneus ne sera plus si petit. Dans une semaine, il ne sera plus un bébé mais un petit écolier, avec son cartable et dedans, sa farde, ses étiquettes et ses crayons de couleurs (Et doudou Eugène tout au fond, au cas où). Il est grand maintenant, mon Snottneus.

A la nouvelle maison aussi, il est n’est plus un bébé. Des petits slips sont apparus dans sa commode, un nouveau lit attend sagement d’être monté par un grand-père ingénieux et moi tout seul ponctue la majorité de ses phrases. Il grandit, il pousse, il mousse. Progressivement, il abandonne ses réflexes et ses habitudes de bébé, parfois sans être tout à fait prêt pour l’étape suivante. C’est comme ça qu’on a relégué au grenier une chaise haute, pourtant joliment relookée  à coup de peinture et de toile cirée. Mais aussi jolie soit-elle, la chaise haute a été répudiée par le Petit kaiser  Snottneus au motif, bien légitime, qu’il ne savait en descendre ni y monter … tout seul. 

Lire la suite

Une liste de Noël

Pas une To-Do.

Il n’y a pas que les listes de tâches dans la vie. Dans une liste, on peut écrire des projets, des prénoms, des recettes, des idées d’articles ou des souhaits. Pour le Beau Gino, pour Saint Nicolas même si je ne suis plus une écolière ou pour le Père Noël parce que j’ai été bien sage l’âge aidant, on fait moins de folies. Il y a donc mille bonnes raisons de faire des listes, particulièrement en décembre. Alors avant de m’attaquer à ma liste des bonnes résolutions pour 2015, j’ai rédigé une liste bien plus amusante à faire : ma liste de souhaits pour Noël.

Et comme les chiens ne font pas des chats, je l’ai envoyée à toute ma famille car chez nous, on aime bien les listes. De Noël mais pas que. Je me suis appliquée pour faire une liste claire, avec des objets faciles à trouver qui me feront plaisir mais qui ne me sont pas indispensables (pas de déception). Pour m’inspirer, j’ai parcouru internet, j’ai regardé les femmes dans le tram, j’ai louché sur les étals à la pharmacie, j’ai décidé de donner un axe à la déco de mon salon (vert mentholé, doré et ivoire) et patiemment, j’ai noté toutes ces idées de petites choses qui me feraient plaisir sous le sapin.

Vous êtes en panne d’inspiration pour votre liste ou pour vos achats ? Venez jeter un oeil à ma Christmas Wishlist Two and Thousand Fourteen (à prononcer avec l’accent et ajouter à la fin Yeah Baby). Et soyez attentifs, il y a une petite surprise à la fin 🙂

Lire la suite

Une jolie adresse au Sablon

Le Grand Sablon à Bruxelles.
J’adore m’y promener, avant ou après une balade dans le quartier des marolles, tout proche mais plus melting-pot, plus populaire. Ce qui m’amène au Sablon, je l’avoue, ce sont surtout les macarons de chez Pierre Marcolini, luxe bien abordable au regard des enseignes de la fameuse place bruxelloise.
Mais samedi dernier, j’ai trouvé une autre raison de venir me promener dans le coin : un petit magasin charmant, véritable caverne d’alibaba pour qui cherche des idées cadeaux originaux (tiens on a pas un truc le 24?).
Chez Ciel Mes Bijoux! Excelsior, on trouve plein de jolies choses pour gâter son père, sa mère, ses frères et ses sœurs (oh oh ce serait le bonheur) Mais aussi pour les tantes, les oncles, les parrains, marraines, amoureux pas transis ou tout simplement pour soi-même ! Oui, comme le disait Socrate : « avant de connaître gâter les autres, connais gâte toi toi-même« . Un homme plein de bon sens, ce Socrate.

Mais concrètement, que trouve-t-on dans ce magasin? Eh bien, on y trouve à boire et à manger (au sens figuré hein), tant en termes d’articles qu’en termes de prix. Mais bon, on reste au Sablon, c’est pas H&M ici donc ça va du pas trop cher au « ah oui quand même« . Des sacs, des écharpes, pour hommes comme pour femmes, des bijoux aussi beaux qu’originaux (la Reine Mathilde sera d’accord avec moi), des parfums, des chapeaux et mêmes des baskets vendues pour la bonne cause. Bref, l’endroit idéal pour (se) faire plaisir.

20131207-151030.jpg Lire la suite