Une pause gourmande (et durable) à Wezembeek-Oppem

Bon. C’est pas tout ça mais il faut quand même bien se nourrir.

L’autre jour, je me suis aventurée hors de mon quartier chéri pour aller voir ce qu’il se fait en matière de table de bureau chez un grand marchand de meubles suédois, situé en bordure de Bruxelles. Car maintenant, je vais avoir besoin d’un bureau. J’en suis revenue sans bureau mais avec une théière, un porte-savon et deux cadres photos. Que des articles de première nécessité quoi.  Malgré le traditionnel hotdog que j’enfourne systématiquement après avoir passé les caisses, en hommage à ma Grand Mère, qui ne se refusait jamais ce petit plaisir, même à 11h du matin, je me suis retrouvée errante, dans le sud de Bruxelles, le ventre criant famine et légèrement agacée de n’avoir pu trouver le bureau de mes rêves (pas trop cher et pas trop grand, j’habite pas dans un loft).

C’était l’occasion idéale pour m’arrêter à la Finca, une  épicerie (mais pas que) durable qui propose également une petite restauration. J’ai déjà eu l’occasion de m’y rendre par le passé et je savais que moi et la bande on y trouverait du réconfort. La bande ? Dans la bande, il y a donc moi-même, mon portefeuille, mon estomac et ma conscience de citoyenne engagée pour un avenir durable. On se marre bien ensemble.

Et du réconfort, j’en ai trouvé car je me suis régalée d’une petite salade et d’une quiche … ensuite, comme je suis formellement opposée à toutes les bonnes résolutions ayant un lien avec le mot régime, je me suis fait plaisir avec un crumble aux abricots. Alors comme c’est un endroit tellement chouette, je vous emmène pour une petite visite guidée :

Lire la suite