Chou’ket

Les adultes responsables de demain.

Ou les snottneus inconscients d’aujourd’hui. Tandis que je télécharge les images pour ce nouvel article, je constate avec effroi qu’un de mes enfants essaye de construire une tyrolienne dans la cage d’escaliers et que l’autre, du haut de ses 13 mois, vient de découvrir comment se mettre debout sur sa chaise haute, l’air tout guilleret. Je repense alors au mantra de Chou’Ket, un petit magasin vraiment pas comme les autres qui s’est ouvert à Etterbeek, l’objet de ma dissertation du jour.

Comme son nom rigolo le laisse présager, Chou’ket est un magasin pour enfants qui nous enjoint à construire les adultes responsables de demain. Ouipe, vous avez bien lu. C’est beau, ça claque et ce n’est même pas un slogan de parti politique et/ou publicitaire. C’est un slogan qui colle bien à ce concept(store) mis sur pieds par deux créatrices : My et Marie, qui proposent, en plus de leurs créations, pleins de vêtements et accessoires pour enfants issus d’une production durable, en Belgique ou en Europe, respectueuse des gens, du travail et de la qualité.

Il y a quelques semaines, je suis allée faire un tour chez Chou’Ket et j’y ai retrouvé des chouettes marques belges que je connaissais déjà : les textiles funky de Tatamy, (les créations de My), les bavoirs graphiques de Areuh, (les créations de Marie), la game de fringues et accessoires Little Panama ou encore les douces illustrations de Pauline K.

J’ai aussi découvert des produits dont j’avais entendu parler : les meubles anciens mais joliment retapés de Patapon, les bavoirs extra-larges de Bavetton et les trophées animaliers Paper Beast.

Tous ces créateurs sont rassemblés dans le très joli pop-up store ephémère l’Auberge espagnole, qui a élu domicile dans le pietonnier situé entre la place Jourdan et la chaussée de Wavre.

Ce jour-là, c’est My qui tient le comptoir et qui m’explique le concept, les marques, leurs histoires et leurs espoirs. Je me souviens que je l’avais déjà rencontrée chez Marie de l’exquise boutique Pipelettes & Galopins, où l’on retrouve également ses créations.

A travers le projet Chou’ket, il y a l’envie de vendre pleins de jolis bavoirs, bien-sûr mais il y a surtout la démarche de conscientiser les parents sur ce qu’ils achètent pour leurs enfants, de leur prouver qu’on peut consommer autrement, même avec des petits qui poussent comme des mauvaises herbes et qui vénèrent les vêtements Spiderman, bien souvent fabriqués par des enfants encore plus jeunes qu’eux.

Bref, je ne nous lance pas la pierre (Pierre), parce que le Snottneus dort actuellement dans un pyjama Spiderman qu’il aime d’amour mais c’est vrai que depuis quelques temps, je fais l’effort d’acheter différement, pour lui comme pour sa (folle) de petite soeur. Je mise sur les petites (e-)boutiques, j’évite autant que possible les gros concepts stores sur internet, je privilégie la qualité à la quantité et je fais régulièrement le plein de seconde main, sauf pour les chaussures (j’ai un problème incurrable avec les pieds des autres, beurk).

Tout cela ne me coûte pas plus cher, bien au contraire. Et mes enfants ne sont pas habillés avec des vieilles nippes en laine de Lama qui gratte (la laine, pas le lama). Je vous laisse constater par vous-même.

Avant de rêver à un endroit rien qu’à lui où poser toutes ces jolies créations, le concept-store Chou’ket sera à Etterbeek jusqu’au samedi 29 juillet. Mais au fait, pouquoi concept-store ? Et pas boutique ou magasin ? Parce que Chou’ket propose aussi des activités variées et ludiques autour de l’enfance. Ateliers, tables de discussions, lectures de contes … Ca me rappelle cette idée de café-poussette que j’ai rêvé il y a quelques années et je suis très heureuse de voir que d’autres ont le courage de réaliser ce genre de projets, qui créent du lien et favorisent le partage d’expérience.

Pour en savoir plus sur les ateliers, allez voir sur leur site qui est très complet : http://chouket.be/index.php/ateliers/

En attendant, moi je vous laisse avec les infos pratiques :

Chou’ket,

331 chaussée de Wavre , 1040 Etterbeek (attention, le pop-up store est situé dans le piétonnier entre la chaussée de Wavre et la place Jourdan)

Jusqu’au 29 juillet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s