Un mois préféré

Ainsi s’en va Septembre.

Sans article, sans bricolage et même sans recette. C’est pas faute d’avoir essayé pour la millième fois de faire des meringues. Une humeur, une seule, nostalgique, maternelle pour mon grand Snottneus, parce que Septembre est à lui, à son image : doux et tendre.

Mais pas d’autre article, non. Quelques photos sur Instagram, si rapide, si facile, quelques lignes sur Facebook pour garder le contact. Il n’y a rien qui manque. Ni l’envie, ni le temps, ni l’énergie, ça se trouve. En fait, oui, il y a quelque chose qui manque : le rythme.

Depuis quelques années, Septembre est le mois qui me bouscule, qui change mon rythme, qui change ma vie, la vraie, la quotidienne et la professionnelle. C’est en septembre que j’ai été confrontée pour la première fois à la mort, c’est en septembre que pour la première fois, j’ai donné la vie. C’est en septembre que pour la première fois aussi j’ai donné ma démission, même si c’était pour de faux, parce que j’avais un filet de sécurité en dessous de mon élan. Et c’est deux fois en septembre, que je suis retournée travailler après quelques mois à chercher la fille que je suis vraiment  et cette année après quelques mois de tendresse avec la petite fille que j’aime tellement.

Ainsi s’en va Septembre et avec lui, mes têtes-à-sein avec la Petite Snottneuse. Plus tôt que prévu et plus tôt que voulu, j’ai sevré ce matin mon grand bébé pour la faveur d’un traitement médical qui ne pouvait attendre. Cette année encore, Septembre me bouscule et me pousse dans le tourbillon de la vie, la vie qui continue, la vie qui passe trop vite, celle des parents qui vieillissent et des enfants qui grandissent, celle du boulot qui insiste et des copines qui compatissent.

Ici se clôture l’été et l’oisiveté, Septembre, mon préféré,  le mois des grandes décisions.  Je vous laisse avant le weekend avec un peu de lecture sur une de ces décisions, celle que j’ai prise il y a deux ans quand j’ai compris que l’entreprenariat, c’était pas pour moi, ou du moins pas maintenant. Il y a quelques semaines, j’ai raconté tout ça à Laurence, la femme de tête derrière le blog de la Suite dans les ID, que j’ai rencontrée en vrai il y a déjà quelques temps. Son blog est une source d’inspiration pour toutes celles qui veulent se lancer ou qui ont déjà fait le plongeon dans la piscine un peu froide de l’entreprenariat. Elle m’a demandé de raconter mon expérience et j’ai saisi l’occasion car je n’avais jamais pris le temps de coucher ces mots noirs sur blancs. Ici, ou ailleurs. C’est la suite, et non l’épilogue d’une série d’articles que j’ai consacrés à la recherche de mon bonheur professionnel, souvenez-vous, quand je vous parlais de ma non-rentrée au boulot, de la valse des peurs ou encore des premiers instants de doutes. Plus tard, une fois la décision prise, je vous ai parlé de mon coeur un peu serré et puis d’un compromis qui en cachait un autre. Je vous laisse donc avec cette interview (l’URL est ici -puisque wordpress refuse d’intégrer mon lien dans le texte, cet encollé de fils de pâte -http://delasuitedanslesid.be/belle-ginette/) et ce drôle d’article qui retrace cette aventure. Septembre est bientôt fini et moi, je m’en vais trouver mon rythme, ce nouveau rythme. Je vous retrouve bientôt avec des bricolages, des humeurs et des recettes, peut-être même avec des meringues 🙂

2 réflexions sur “Un mois préféré

  1. Très jolie interview, c’est chouette d’en découvrir un peu plus sur toi 🙂
    (Vanessa)

  2. je cours découvrir cette intervieuw. Pour les meringues, tu as un bon robot cuisine qui bat des blancs en neige de la mort qui tue ? Moi j’ai déjà reussi les meringues du blog c’est ma fournée et nickel ! Comme toujours avec blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s