Un an sans fumer 

Pas de fumée sans feu.

L’autre jour, pour la première fois depuis très longtemps, quelqu’un m’a demandé une cigarette. Et pour la première fois tout court, je me suis entendue dire : désolée, je ne fume plus. 

Ces mots dans ma bouche, c’était à la fois curieux et agréable. Un peu comme un premier bisou. Ca m’a fait tout drôle. Comme la première fois que j’ai dit mon fils et toujours maintenant quand je dis ma fille, parce qu’il me faut plus que 4 mois pour m’y habituer.

Savourant ces mots et ces nouvelles sensations qu’ils m’ont procurées, j’aurais bien rebroussé chemin pour aller les répéter une fois encore. J’ai bien failli les dire au badaud suivant. Je ne fume plus. Vous vous rendez compte ? Est-ce que je me rends compte ?

Oui aujourd’hui, en cette rentrée des classes, je me rends compte que ça fait un an que je ne fume plus. Et je me souviens de cette cigarette que je savais la dernière, grillée en silence dans le noir du soir, il y a plus d’un an, ce 31 août 2015, sur notre petite terrasse. Comme elle etait bonne. Je terminais la préparation du cartable, la liste de la maîtresse était complète, même si je n’étais pas tout à fait sure d’avoir acheté le bon bloc de feuilles de couleur A3 double épaisseur. Je n’étais pas sur les nerfs. J’étais songeuse. Je l’ai fumée jusqu’au bout, presque jusqu’au filtre, cette dernière clope, un mot que je déteste autant que j’ai adoré fumé.

J’étais loin de me douter que ma meilleure supportrice dans cette décision, ce serait ma petite Snottneuse, déjà au creux de moi. Aujourd’hui, même si on m’a facilité la tâche, je me répète régulièrement : je ne fume plus … Aujourd’hui,  même si elles me manquent souvent, à l’aube ou au crépuscule, je n’ai pas besoin d’attendre un enfant pour ne plus fumer de cigarettes. Et quand c’est dur de ne pas craquer, je me plonge dans mes autres addictions :

Les dragibus, le rire de mon fils  et maintenant aussi, celui de ma fille.


5 réflexions sur “Un an sans fumer 

  1. « Le tabac, c’est tabou… » Bref… Félicitations.
    La cigarette, ça pue, sens cette nouvelle odeur que tu te sentais plus avant, celle qui se colle au palais, aux vêtements. Celle qui flotte tout autour de toi dans les lieux publics. C’est peu ragoutant hein ? Et bin c’est cette odeur qui te fera dire « la cigarette ? Plus jamais ! »

  2. « Le tabac, c’est tabou… » Bref… Félicitations.

    La cigarette, ça pue, sens cette nouvelle odeur que tu te sentais plus avant, celle qui se colle au palais, aux vêtements. Celle qui flotte tout autour de toi dans les lieux publics. C’est peu ragoutant hein ? Et bin c’est cette odeur qui te fera dire « la cigarette ? Plus jamais ! »

  3. Coucou c est stefania,

    Je voulais juste te laisser un petit mot pour te dire que tes postes sont terriblement bien écrit. Ils dégagent tous de belles émotions de la vie dans lesquelles on peut tous s y retrouver.
    Je te souhaite une bonne continuation et une vie merveilleuse avec ta petite famille.

    À bientôt une prochaine fois au centre de crise.

    Gros bisous

  4. Un an sans cigarette, ma jolie Ginette, c’est fabuleux!
    On dit souvent que la première année est la plus difficile à tenir, alors sois fière de toi! Pleinement!
    Bravo d’avoir su gardé le cap sans vaciller. Je t’embrasse,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s