Un riz au lait exotique 

Rijstpap.

L’autre jour, j’ai fait à manger pour mes amis. Un plat mijoté comme je les aime, qui se prépare à l’avance dans une grande cocotte. Quand les invités sont là, il ne reste plus qu’à cuire le riz. C’est pratique et surtout ca me permet de faire une pause à l’horizontale avant leur arrivée, histoire que la Petite Snottneuse prenne des forces avant de sortir.

Bref, a l’apéro, entre deux chips et en pleine discussion sur les nombreux sujets brûlants de l’actualité belge, j’ai cuit mon riz, mon riz basmati. Tout mon paquet de riz basmati. Distraction, hormones, maladresse, les trois à la fois peut-être … ont fait que je me suis retrouvée à la fin de la soirée avec 1 kilo de riz basmati cuit et superlu (et un peu gluant aussi).

Que faire avec un surplus de riz ? Au plat pays, on hésite pas tres longtemps, on fait un rijstpap, un riz au lait quoi. Et avec du riz basmati ? Eh bien c’est que je vais vous expliquer.

Concrètement, de quoi s’agit-il ?

Avec 500 gr de mon trop plein de soupe riz, j’ai entrepris de faire un riz au lait exotique en remplaçant le lait concentré par du lait de coco , de la poudre de coco et du sucre. C’est ultra simple, ultra bon et surtout, pour ceux qui préfèrent : c’est ultra veggan.

Pour un riz au lait exotique il vous faut :

– 500 gr de riz basmati cuit

– 250 ml de lait de coco

– 5 cuillers à soupe de sucre blanc ou brun

– 3 cuillers à soupe de poudre de noix de coco (au rayon pâtisserie)

– des copeaux de noix de coco (magasin en vrac ou rayon fruits secs)

– 1 grosse pincée de sel

Ca se prépare aussi vite que ça se mange :

1. Cuisez votre riz basmati en ajoutant environ deux minutes au temps de cuisson indiqué sur la boîte, ca le rendra plus collant.

2. Apres cuisson du riz, ajouterzle lait de coco et remuer à feux doux. Si le riz n’est pas assez onctueux, ne versez pas de crème ou autre lait, mais un peu d’eau tout en remuant.

3. Ajoutez le sucre et la poudre de noix de coco. Laissez mijoter en remuant pour éviter sur le riz ne brûle au fond de la casserole.

4. Goûtez une première fois, ajoutez une grosse pincée de sel (ca fait ressortir le goût de la noix de coco), goûtez à nouveau et si ce n’est pas assez sucré, ajoutez un peu de sucre (personnellement, j’aime bien ajouter une dernière cuiller à’ café de sucre juste avant de déguster)

5. Servez tiède ou froid, éventuellement avec des fruits frais ou légèrement caramélisés à la poêle (mangue, banane … etc.) – moi j’ai choisi des copeaux de noix de coco, que j’utilise habituellement dans mon granola

Voila, pas de gaspillage ce soir là. Une partie du riz pour accompagner les restes du plat mijoté et l’autre recylcée en douceur sucrée, repartie dans les pots de la yaourtière. Ils tiennent environ une semaine au frigo. Au petit-déjeuner, comme dessert ou comme quatre-heures, un bon rijstpap, ça se savoure à toutes les occasions. Je viens de manger le dernier, c’est un régal!

Bon week-end !

3 réflexions sur “Un riz au lait exotique 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s