Des jolis faire-part

Désuet.

A l’heure des plus si nouvelles technologies, des smartphones et du wifi partout, il y  a néanmoins des coutumes qui subsistent. Parmi celles-ci, la jolie coutume d’annoncer un évènemment souvent heureux, parfois malheureux, au moyen d’un bout de papier qu’on appelle faire-part, un mot valise très pragmatique.

C’est une coutume à laquelle je suis attachée, comme celle des cartes postales en vacances, des petits inserts de bonheurs passés, présents ou à venir, qui adoucissent des piles de prospectus nons désirés ou pire, de factures redoutées. Pourtant, les faire-part et les cartes postales de vacances, ce n’est pas très recommandé quand on essaye de limiter sa production de déchets. C’est certain. Tout comme c’est certain qu’on ne se marie pas tous les ans pas plus qu’on fait des enfants tous les mois ni qu’on part en vacances toutes les semaines. Heureusement ou hélas, c’est selon.

Arrivée à ma 31e semaine de grossesse et impatiente de passer le cap des 39, je commence à m’activer pour préparer l’arrivée de la Petite Snottneuse, avec la douce illusion que ca fera passer le temps plus vite. Le Beau Gino est de corvée montage de meubles, tandis que je fais tourner des machines de petits pyjamas que j’avais eu la prévoyance d’acheter en blanc pour le Snottneus. Du rose pastel et des petits nuages font discrètement leur apparition et il y a même une valise de maternité qui se constitue avec tous mes essentiels pour le Jour-J, dont je vous parlerai bientôt. Bref, lentement mais sûrement, ça avance, la Petite Snottneuse se fait une place dans la maison, au fur et à mesure qu’elle prend de la place dans mon ventre, toujours en siège, bien assise sur ma vessie (et sur mon nerf sciatique).

Mais dans ma check-list il reste deux tirets par encore checked : le choix du prénom et le choix du faire-part. Pour compléter notre présélection, j’ai délaissé les livres de prénoms (déjà lus plusieurs fois, de A à Z et de Z à A) pour chercher l’inspiration du côté des sites de faire-part. J’en ai trouvé des très jolis, pleins de douceur et de poésie. Je vous montre ?

Dioton

Déjà repérée avant la naissance du Snottneus, en 2012, cette petite entreprise propose des faire-part de mariage et de naissance intemporels et fins, un univers créatif fruité ou fleuri, avec parfois des petits animaux qui s’y promènent.

© Dioton
© Dioton
© Dioton

 

Atelier Rosemood

Installée à Nantes, l’Atelier Rosemood est une petite enteprise qui a bien grandi depuis sa création en 2010. Le choix est très vaste et il y en a pour tous les goûts : avec ou sans photo, pour filles, garçons, mixtes, jumeaux, petites soeurs ou petits frères. Les formats sont aussi très variés. Ce que j’aime beaucoup c’est la possibilité de personnaliser soi-même les modèles proposés.

balade

©Atelier Rosemood

   dans-le-ciel.jpg

©Atelier Rosemood

petit-lapin

©Atelier Rosemood

 

 

 Et du côté des belges …

Areuh

Marie-Gabrielle est une graphiste bruxelloise qui propose un concept original autour de la naissance : faire-part, cadeaux assortis, séances photos … tout ça au même endroit. je trouve que c’est plutôt bien vu, d’autant plus que ses créations sont jolies et … personnalisables.

© Areuh
© Areuh
© Areuh
© Areuh

Studio Fifty-Fifty

Last but not least de ma petite sélection de jolis faire-part : les saint-gillois un peu déjantés du Studio Fifty Fifty. Vous en avez peut-être déjà entendu parlé pour les photos de Thomas Van den Driessche ou les superbes cartons de mariage réalisés par sa douce moitié, Aurélie Coene. Moi je les ai (re)trouvés il y a 4 ans lors de seances de kiné prénatales (leur plus jeune actionnaire, Achille et le Snottneus sont nés à une semaine d’écart) – Ils ont immortalisé les beaux souvenirs de notre mariage mais pas que … Depuis lors, ils sont présents dans les petits moments et les grands instants de notre vie et celles de nos amis. Qualité et esthétisme garantis !

© Studio Fifty Fifty
© Studio Fifty Fifty

Si pour les faire-part, j’ai encore matière à réflexion, la liste des prénoms, elle, retrécit de jour en jour. Et pour les grandes curieuses qui me lisent, sachez que le prénom en tête de peloton ne figure pas dans ces quelques exemples 😉

Passez un doux weekend !

4 réflexions sur “Des jolis faire-part

  1. Oh chère Ginette, les dernières semaines … ! Des moments toujours beaux (et épuisants non?).

    Moi j’avais craqué pour l’atelier Rosemood lors de la naissance de Pimprenelle, ils nous avaient personnalisé un faire-part présenté dans ton post (celui de Jules avec les paires de bottes) pour qu’il comprenne suffisamment de paires de bottes pour notre grande tribu recomposée. Ils ont été super! Résultat magnifique, très joli papier, service avant et après-vente adorables et très efficaces, je recommande les yeux fermés. J’ai même fait faire après une petite carte de remerciement coordonnée (autre tradition désuète mais tellement chouette).

    Allez… bonne réflexion chère Belle Ginette ! Je te souhaite plein de jolis moments de fin de grossesse…

    1. Merci infiniment pour ce si joli commentaire kletmarietteetsatribu ! Tant d’éloges nous vont droit au cœur et nous offrent une sacrée dose de motivation pour poursuivre dans cette voie ! Nous sommes fiers que vous ayez été satisfaite de vos commandes chez nous et espérons que vous continuerez de l’être à l’avenir. À très bientôt !

    2. Salut Kletmariette, tu me fais bien rire avec ton surnom 🙂 Je ne lis que maintenant ton commentaire, en effet les dernières semaines, pfiou … on a plus toutes ses frites dans le même sachet. Merci pour tes encouragements :-*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s