Une salade de chou

Touch’

L’autre jour j’ai fait un achat impulsif : j’ai acheté un chou. Pas un choufleur, pas un brocoli, même pas des branches de chou kale . Non. Un gros, un bête chou. Je ne sais pas ce qu’il m’a pris parce que je ne cuisine jamais cet aliment et d’habitude, je n’en suis pas vraiment friande, tant est-il qu’on puisse être friand de chou, le légume. Parce que les p’tits choux, avec de la crème et tout … c’est une autre histoire.

Pourtant le chou, c’est la saison et la santé. J’ai aussi découvert que c’est un aliment super pratique à avoir dans son frigo, parce qu’il peut se manger cru, qu’il se conserve longtemps sans devenir raplapla (bien emballé dans un tissu, dans le bac à légumes) et puis aussi parce le chou, c’est un peu comme Pec Citron, quand y’en a plus y’en a encore.

Et qu’est-ce que j’en ai fait de mon chou ?

J’ai préparé une salade que j’ai baptisé Touch’, du nom de ce petit resto à pittas situé à Uccle, où j’allais avec mes copines sur le temps de midi ou même -folie – le soir, quand j’étais lycéenne/collégienne – comment dire en Belgique ? – adolescente avec sa paye de babysit’ en poche, découvrant le plaisir de raconter sa vie autour d’un repas. Bref, dans ce resto dont le vrai nom est le Touch’n Go, on servait des bonnes pittas avec toutes sortes d’ingrédients pas vraiment traditionnels mais qu’importe. C’était bon et c’était facile.

Pour une salade (comme au) Touch’, il vous faut, par personne :

  • 100 grammes de chou cru émincé
  • 1 poignées d’airelles sechées (ou raisins secs)
  • 1 ou 2 lamelles d’ananas
  • 1 cuiller à soupe de fromage rapé (comté ou emmenthal)
  • 1 cuiller à soupe de mais
  • croutons, cerneaux de noix, graines … facultatif
  • 1 falafel*
  • 1 pain pitta
  • Pour la sauce  : mélanger 3 cuillers à soupe de fromage blanc maigre avec 1 cuiller à café d’huile d’olive, 1 cuiller à café de curry en poudre et un peu de sel. Pour rallonger la sauce, vous pouvez rajouter un peu de jus d’ananas.

Et concrètement, comment ça se passe ?

  1. Mettez les falafels au four pendant 10 minutes
  2. Mélangez le chou et les fruits secs avec la moitié de la sauce, réservez l’autre moitié pour servir
  3. Toastez un pain à pitta (à garnir ou à manger en lamelles)
  4. Disposez tous les ingrédients dans l’assiette
  5. Mettez-vous à table, mangez et racontez votre vie à votre meilleure amie 😉

Ce plat n’est pas très élaboré et on ne risque pas de le voir comme épreuve imposée dans Top Chef. Mais il est économique, nourrissant et facile à préparer, conserver et emporter au bureau. Parce que vous je ne sais pas mais moi je n’ai jamais vu mes collègues manger des espuma ou du poisson snacké pendant leur pause midi.

*pour des bons falafels, je ne saurais que vous conseiller de vous fournir chez un traiteur libanais. Ente 50 centimes et 1 euros pièce, ils se conservent au frigo quelques jours et se réchauffent vite fait au four – dans un sandwich, une salade ou servis chaud avec des légumes, c’est le bon plan pratico-economique des menus de semaine ! 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s