Les vacances d’avant

Se souvenir.

Les paysages et les péages. La France et la Suisse. La côté d’Azur en été. Les Alpes en hiver. Henri Dès et Goldman dans le walkman. Le touristil et le vomi dans la voiture. Dire Straits et Elton John dans la playlist des parents. Les Aviators vertes de Papa et l’oreiller de Maman. Les cartes Michelin, les raccourcis et les détours.

La maison et sa piscine. Le châlet et sa vue sur les dents du Midi. Les amis, la jeune fille au pair. Les cousins et les voisins. La plage et les algues. Le boudin et les requins, les crocodiles et les monstres marins. Le petit train rouge de montagne, le silence et les bottines, rouges elles-aussi. Les cours de voiles et les cours de ski. Le trempoline sur la plage et la dernière piste tout schüss. Le feuilleton de l’été et les parties de crapettes post-raclettes. Les joues qui chauffent et l’après-soleil. La trace du maillot et la trace des lunettes.

Les matins nutella, les saucisses, les danettes, les knacki, les bonbons schtroumpfs, les BN au choco, les fraises tagada et les malabars. De l’Oasis et de la grosse Nadine. Les petits gateaux verts, les croûtes au fromage, le Caotina et les tubes de lait concentré. Pas de local, pas de bio, pas de veggan.  Un peu de légumes pour le principe. Les mamans veillent.

Des vacances d’insouciance. Les soucis des parents, les réservations, les assurances, le coût de la vie et des choses, les valises, les courses, les menus,  les activités, les lessives. Ce n’était pas notre problème. Des vacances d’enfant. Des vacances de frangines. La Grande Simone & Belle Ginette. Toujours à deux. Simone & Ginette. Ginette & Simone. Logées à la même enseigne. Les mêmes règles, les mêmes menus, les mêmes vêtements, souvent. Le jour où on est devenues grandes, c’est le jour où on a arrêté de partir en vacances ensemble. D’abord les copines,  les copains, les petits copains, puis les maris et les enfants. On a ré-inventé nos styles de vacances, chacune le sien. L’aventure pour l’une, le cocooning pour l’autre.

On a pas toujours la même vision des choses mais on a les mêmes souvenirs.

Souvenirs de vacances, souvenirs d’enfance.

Heureuses.

IMG_8854

4 réflexions sur “Les vacances d’avant

  1. Je peux dire que je me retrouve beaucoup dans ton texte? Ah ben oui, on était là aussi (pour la partie été) 🙂 Quels super souvenirs! Merci de les avoir mis en mots… Gros bizouxxx (et vive les schtroumpfs, les BN, l’Oasis, dire strait, wally l’alligator, les séries de l’été (la vengeance aux deux visages!!!) et compagnie!)

    1. Oui, on pourrait écrire des pages et des pages … depuis lors, je ne mets jamais les pieds dans une douche sans vérifier qu’il n’y ait pas de serpents dedans 😉 et je me méfie toujours des crocodiles dans les piscines … gros bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s