Des pâtes au pesto [thaï]

Again.

Ah oui, ces derniers temps, j’ai une lubie pour les cacahuètes, la coriandre et la menthe fraîche. Je les cuisine à toutes les sauces et je les bois à tous les verres ou presque. Et puis finalement, par une chaude soirée de mai (oui oui, il y en a eu), j’ai eu la bonne idée de les mixer pour en faire un pesto exotique, accompagnement parfait de ces pavés thaï végétariens dont je vous parlais ici. 222

De quoi s’agit-il ?

Au départ, c’était  un mélange au petit bonheur la chance (une bien jolie expression) et puis j’ai eu l’occasion d’afiner la mixture afin de l’utiliser à d’autres et bon essient : avec des pâtes, parce que le pesto, le vrai, l’italien, ça se mange avec des pâtes, en primi piatti même si on peut aussi en mettre dans plein de préparations qui vont de l’apéro au dessert. Des pâtes au pesto donc. Ou plutôt des nouilles de riz parce que ça fait quand même plus thaï que des macaroni 🙂

Pour 4 assiettes de pâtes au pesto thaï il vous faut :

– 1 sachet de nouilles de riz plates

– 30 gr de menthe fraîche

– 30 gr de coriandre fraîche

– 40 gr de cacahuètes non salées (au rayon fruits secs du supermarché)

– 10 cl de sauce soja sucrée

– 2 cuillers à soupe de cottage cheese

– 2 cuillers à soupe d’huile d’arachides ou de sesame grillés. Personnellement, j’utilise une huile de cacahuètes grillées, dénichée sur un marché en Provence mais une huile neutre (arachide ou tournesol) fera aussi l’affaire.

– le jus d’un citron vert

– 1 pointe de purée d’ail ou une demi gousse facultatif

– 1 pincée de sel

22

Et concrètement, comment ça se passe ?

Il faut chaud, il fait beau … je vous propose donc de ne pas passer 3 heures en cuisine et puis, il y a encore l’apéro a préparer 😉 Comme d’habitude ici, c’est ultra simple :

1. Cuisez les pâtes selon les instructions du paquet.

2. Mixez tous les ingrédients dans un blender. Goûtez et ajustez la texture si nécessaire. Pendant la cuisson des pâtes, ajoutez 2 ou 3 cuillers à soupe d’eau de cuisson au pesto. C’est la fameuse étape de la spadellata, une technique italienne pour que la sauce accroche bien aux pâtes, dont je vous parlais ici .

3. Quand les pâtes sont cuites, égoutez les en veillant à laisser un tout petit peu d’eau de cuisson au fond de la casserole. Ajoutez le pesto, mélangez et goûtez. Si le résultat vous paraît trop sec, vous pouvez ajouter soit de la sauce soja sucrée, soit un filet de jus de citron vert (soit les deux).

4. Dégustez, avec des baguettes ou une fourchette … C’est frais et nourrissant à la fois.2

3

           

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s