Du poisson et des corn flakes

Fish & Crisp.

Utiliser des corn flakes autrement qu’avec du lait au petit déjeuner, je savais que c’était possible mais je pensais que ça se limitait à les écraser pour en faire des panures de nuggets de poulet ou de poisson, à la rigueur. Pourtant quel ne fut pas mon étonnement lorsque j’ai goûté pour la première fois le plat qui m’inspire celui que je vous propose aujourd’hui.

Ce premier plat, au sens propre, c’est celui de mon amie Julie, avec qui je partage l’amour des dîners gourmands et animés 😉 . Entre deux débats, nous avons dégusté à sa table un filet de cabillaud, sur un lit de purée de pois et cerné de corn flakes relevés à l’ail et au persil.

C’était dingue ! Et  gage de qualité :  le Beau Gino a tout mangé, sans se pincer le nez et en a même redemandé.

Quelques jours plus tard, j’ai repensé le plat et je me suis rendue compte qu’il peut se décliner en toutes sortes de saveurs différentes, tantôt exotiques, tantôt méditerranéennes. Alors avec la permission de Julie, parce que des recettes, ça se partage mais ça ne pique pas,  je vous présente ma version revisitée de ce plat étonnant: un dos de cabillaud sur un lit de purée de fenouil, cerné de corn flakes relevés à l’ail et au basilic.

C’était dingue aussi ! Et gage de qualité : le Petit Snottneus a tout mangé, bien heureux d’avoir des Fwiiipses (ndlr : des chips) dans son assiette 🙂

20150315-195224.jpg

Pour préparer ce plat, il vous faut, par personne :

– 30 gr de corn flakes nature

– 200 gr de dos de cabillaud

– 1/4 de fenouil (donc pour deux personnes : 1/2 fenouil, pour 4 personnes 1 fenouil … facile hein 😉 )

– 2 pommes de terre de taille moyenne

– quelques feuilles de basilic

– 1/4 d’orange (c’est la même chanson que pour le fenouil)

– un peu d’huile d’olive

– un peu de purée d’ail ou d’ail en gousse

Et concrètement, comment ça se passe ?

1. La purée de fenouil :

– pelez vos pommes de terre et faites les cuire entières à l’eau, environ 15 minutes. Lorsqu’elles sont suffisamment molles, retirez-les de l’eau et écrasez-les en purée (avec une fourchette ou un presse purée).

– coupez le fenouil en petits morceaux et faites les cuire dans 2 cuillers à café d’huile d’olive et 100ml d’eau. Réservez les tiges avec les fines feuilles. Lorsque le fenouil est suffisamment mou (environ 15 minutes de cuisson également), mixez le tout. Le résultat doit être plus ou moins liquide, afin d’apporter de l’onctuosité à la purée de pommes de terre, à laquelle vous ajoutez ce mélange. Salez légèrement.

– réservez la purée dans un petit caquelon où vous pourrez la réchauffer au dernier moment

2. Les corn flakes :

– Ciselez le basilic et préparez les zestes d’orange : coupez de grosses tranches de peau d’orange à l’aide d’un pèle-patate puis ciselez-les en fines lamelles. Faites blanchir les lamelles à l’eau bouillante (environ 2 minutes) puis réservez dans un peu d’eau.

– Gardez environ 5 lamelles par assiettes pour la déco et coupez deux lamelles en petits morceaux pour les corn flakes.

– Dans une poele bien chaude, faites revenir les corn flakes avec un peu d’huile d’olive, une noisette de purée d’ail ou 1/4 de gousse pressée, le basilic et les zestes d’oranges coupés en petits morceaux (rikiki les morceaux)

3. Le poisson :

– Chauffez votre four à thermostat 4

– Lorsqu’il est bien chaud (et juste avant de passer à table), enfournez le poisson déjà découpé en portions de 200 gr dans un plat allant au four. Eventuellement, mais ce n’est pas nécessaire, passez un essuie-tout imbibé d’huile d’olive dans le plat avant d’y disposer les morceaux de poisson.

– Faites cuire entre 8 et 10 minutes, pas plus. Le poisson doit être blanc et perdre sa consistance transparente mais pas trop cuit non plus.

4. Le dressage :

– Disposez les corn flakes sur l’assiette et faites un « trou » au milieu.

– Dans ce trou, disposez la purée de fenouil

– Sur cette purée, disposez le poisson, sur lequel vous pouvez passer un coup de moulin à poivre

– En dernier lieu, disposez lez zestes d’orange, qui se mangent avec le reste

Et voilà le résultat :

20150315-195338.jpg

Ce plat me plaît beaucoup et pas uniquement parce que j’adore le poisson. Hormis le cabillaud, les ingrédients sont plutôt bons marchés, et surtout il est super facile à préparer, notamment à l’avance. Parce que Julie, comme moi, elle aime aussi profiter de son apéro sans passer trois heures en cuisine.

Et pour les Petit Snottneus, il vous suffit de retirer l’ail, le poivre et éventuellement les zestes d’oranges tout en gardant l’argument massue des chips pour le dîner. De quoi faire avaler du poisson à n’importe quel enfant, même les grands enfants de 37 ans 😉

Une spéciale dédicace et un grand merci à

une Beautiful Mama qui se reconnaîtra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s