Des verrines acidulées betteraves-ricotta

Rose Flash.

Ca jure un peu avec le rouge et le vert ambiants. Mais pour moi, les betteraves ça se mange aussi et surtout à Noël, sur un sursmørrebrød de pâté de foie et parsemé d’oignons frits (une exception à ma phobie des oignons). C’est chez ma grand mère adorée, la grande viking, que j’ai découvert cette tartine étonnante, summum du sucré-salé-acidulé typique de la cuisine scandinave. Elle nous en préparait toujours à cette période, après avoir fait un stock de betteraves en pots et d’oignons frits au marché de Noël de l’Eglise danoise de Bruxelles, qui se tient toujours l’avant dernier samedi de novembre et dont elle n’a manqué qu’une édition, celle qui a précédé son départ.

Quant au pâté de foie, elle le faisait elle-même, avec amour, et c’est probablement ça qui lui donnait tout son goût. Désormais, je n’ai plus beaucoup de plaisir à manger ces smørrebrød, sans elle et devant le Beau Gino qui se pince le nez en disant Pouah et le Petit Snottneus qui trouve ça très amusant de l’imiter.

Comme chaque année, je suis retournée en novembre à ce marché de Noël, pour le côté émotif mais aussi pour faire des stocks de betteraves en pots et d’oignons frits. C’est un pèlerinage. Parce que des betteraves rouges et des oignons frits, on en trouve au supermarché du coin. Mais bon, vous savez, l’émotion, les souvenirs … toussa toussa.

Une fois rentrée chez moi, je me suis demandée ce que j’allais bien pouvoir faire avec tous ces pots de betteraves. Et puis je me suis souvenue d’un délicieux brunch chez Henri & Agnès à Bruxelles où j’ai pu goûter une savoureuse préparation à base de betteraves et de grenade. Et puis mon surgélateur est tombé en rade, et j’ai du me débarrasser de tout ce qu’il y avait dedans. Dont un sac de framboises surgelées. Je me suis dit que ça ferait l’affaire.

L’affaire pour quoi ? Pour des petites verrines acidulées et croustillantes ricotta-framboises-betteraves rouges, qui ont fait le bonheur de mes 4 copines d’unif qui venaient manger le soir même.

IMG_1569

Ca vous dit  ? Allez hop, je vous explique.

Pour 6 personnes, il vous faut :

– environ 300 gr de betteraves rouges déjà cuites, sous vide (ou en pot)

– 1 bol (environ 200 gr) de framboises surgelées

– 5 à 10 cl d’huile d’olive

– 1 cuiller à café de purée d’ail (facultatif mais vivement recommandé)

– sel/poivre du moulin

– 1 pot de 250 gr de ricotta

– 40 grammes d’oignons frits

– 1 poignée de cerneaux de noix

– pour la déco : un peu de coriandre fraîche ou du basilic frais

Et concrètement, comment ça se passe ?

1. Dans un mixeur, envoyez valdinguer les betteraves avec la moitié de leur jus, les framboises, l’huile, la purée d’ail et le sel/poivre.

2. Mixez pendant longtemps (2minutes non-stop) afin de neutraliser les petits grains de framboises. Si vous n’êtes pas certains de la puissance de votre mixeur, passez le mélange au chinois.

3. Vérifiez le goût et l’acidité ainsi que la texture avant de placer dans les verrines. Si besoin, ajoutez du sel ou éventuellement une petite pincée de sucre si c’est trop acide. La texture doit être plus liquide qu’une mousse mais plus solide qu’une soupe. Si c’est trop solide, ajoutez un peu d’eau (et/ou d’huile). Si c’est trop liquide, ajoutez des betteraves (sans leur jus).

4. Disposez dans des verrines et veillez à ne pas remplir à plus de 2/3 (sinon ça va déborder). S’il vous en reste, conservez au frigo pour une éventuelle repasse.

5. Versez dans chaque verrine une clotte de ricotta (environ 2 cuillers à café)

6. Disposez par dessus les cerneaux de noix préalablement concassés et les oignons frits.

IMG_1565

Une fois les verrines prêtes, c’est mieux de les servir sans trop attendre. Il est possible de les préparer à l’avance mais à condition d’ajouter la ricotta au dernier moment. Et si vous n’aimez vraiment vraiment pas les oignons frits, je vous conseille d’émietter quelques chips Kettles au vinaigre balsamique mais ce ne sera pas aussi crousti 🙂

*

En apéro ou en entrée, c’est parfait pour commencer légèrement un repas festif et gourmand, en faisant le plein de couleurs et de vitamines. Le Beau Gino l’a dégustée sans se pincer le nez et en raclant la verrine de sa petite cuiller, il a demandé s’il y en avait encore.

Encore, il y en aura. Au réveillon de Noël.

Sans ma Grand Mère mais toujours avec une danish touch ❤

37448_19Dec10_W-KA-040-02

2 réflexions sur “Des verrines acidulées betteraves-ricotta

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s