Une soupe jaune

Le temps sera doux. Le ciel sera dégagé. C’est l’automne comme on aime.

Alors avant de rêvasser à mon weekend automnal, avec un Beau Gino fatigué et un petit Snottneus en pleine forme (ceci expliquant cela), je vous parle d’ une petite association à mettre en soupe, pleine de saveur et de vitamines. Parce que vous, je sais pas, mais moi le weekend, j’aime bien avoir une petite soupe en réserve histoire de pas craquer sur les chips le samedi après-midi avant un dîner festif ou pour un repas sain et reposant le dimanche soir.

Et cette soupe jaune, je l’aime tout particulièrement en automne, parce qu’elle est assortie à la couleur des arbres, parce qu’elle réchauffe lorsque le mercure baisse dans le thermomètre et surtout … surtout, parce qu’elle est encore meilleure avec un peu de cheddar rapé 🙂

 Pour 2 larges portions de soupe jaune, il vous faut :

– 1 poireau

– 2 carottes

– 2 petites pommes de terre (ou 1 grosse)

– 1 bouillon de volaille

– 1 bonne cuiller à café de curry jaune en poudre

– 1 morceau de sucre – qui aide la médecine à couler, la médecine à couler ♫ – *

– 4 cuillers à soupe de crème allégée (facultatif) 20141002-230745.jpg

Et concrètement, comment ça se passe ?

Pour faire une soupe, je ne me tracasse pas trop. Je coupe tous les ingrédients en morceaux et je les fais  cuire pendant 40 minutes dans 1 litre d’eau avant de les mixer à fond les manettes.

Ici, c’est un peu différent. Il y a un poireau et il faut donc neutraliser sa texture filandreuse. Alors je procède comme suit :

1. après avoir pelé et coupé les légumes et préparé 1 litre de bouillon de poule

2. je fais revenir le poireau émincé dans une poele ou une casserole, avec un peu de beurre ou d’huile d’olive

3. toutes les 5 minutes, j’ajoute un peu de bouillon de poule, à la manière d’un risotto

4. après 15 minutes, j’ajoute les carottes émincées ,  les pommes de terres coupées en morceaux et le reste du bouillon

5. je laisse mijoter à feu moyen pendant 25 minutes sans couvercle

6. dans un mixeur, je verse les légumes, j’ajoute le curry, le sucre et éventuellement, la crème allégée puis je mixe avec frénésie afin d’obtenir une texture veloutée toute douce. (Quand le Beau Gino a le dos tourné, je met aussi un tout petit peu de pili pili pour relever le tout, comme on dit)

Et dernière étape, facultative mais vivement recommandée : avant de déguster, j’ajoute une « petite » poignée de cheddar râpé qui fond délicieusement et fait exploser mon quota quotidien de douceur (pourtant très très élevé !)20141002-230738.jpg

Et vous ? C’est quoi votre soupe pour un weekend tout doux ?

              * ça vous  rend la vie plus beeeeeelle 😉

2 réflexions sur “Une soupe jaune

  1. L’article m’a donné envie de faire un soupe. Pas avec les mêmes ingrédients car j’ai fait avec ce que j’avais dans le frigo mais de la même couleur grâce à une bonne courge butternut. Merci pour cet ce beau blog et tes chouettes articles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s