Un pesto de fanes

Jamais deux sans trois.

Après le pesto de betteraves et le pesto de roquette, laissez moi vous présenter le petit frère : le pesto de fanes. Les fanes, vous savez … c’est la partie verte des carottes, qu’on ne voit que dans les livres pour enfants puisque la plupart du temps, les carottes sont vendues sans leur touffe verte. On en oublierait presque leur existence. Bon, sauf ceux qui ont un potager (personne quoi).

Bref, l’autre jour j’ai commandé mes courses en ligne et notamment des carottes. J’ai toujours des carottes en réserve. En bâtonnets avec une mayo au wasabi, à la vapeur avec une tige de romarin, en soupe avec du curry rouge et évidemment, en stoemp avec des saucisses et une sauce à la Leffe. Dans le genre bon marché, aussi facile à conserver qu’à cuisiner, les carottes sont imbattables.

(re) Bref, avant-hier, j’ai reçu ma commande et quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai vu deux crinières vertes sortir de mon panier : j’avais confondu carottes en vrac et carottes en bottes.  Et les carottes en bottes, ça devrait plutôt s’appeler carottes avec les fanes. Vous ne trouvez pas ? J’ai d’abord râlé et puis je me suis dit que ce serait l’occasion d’essayer d’en faire quelque chose de comestible. Oui mais quoi ?IMG_1142

Dans un grand élan de paresse créativité, je me suis donc installée à mon joli bureau, j’ai ouvert internet et dans google, j’ai tapé : « fanes + carottes + recette  » #vismaviedegeek et au fil des résultats, j’ai trouvé une recette proposée par un blog aussi joli que gourmand que poétique, le blog des Mi’dinettes, deux artistes de l’image et de l’assiette. Dans cette recette, des fanes donc mais également des noix et de l’huile de mandarine. Je ne savais même pas que ça existait, de l’huile de mandarine, alors de là à en avoir dans mes placards …  Qu’à cela ne tienne, j’ai entrepris de mixer ces fanes avec tous les aliments utiles que j’avais sous la main et ça a donné ceci un pesto de fanes Belle Ginette Style.

Concrètement, comment ça se passe ?

Dans une moulinette mixez ensemble :

– 50 grammes de feuilles de fanes (donc pas les grosses tiges)

– 40 grammes de parmesan râpé

– 20 grammes de noix

– 4 cuillers à soupe d’huile d’olive 

– 1 cuiller à soupe de ricotta

– 1 cuiller à café de purée d’ail (ou 1 gousse d’ail)

– 1 cuiller à moka (encore plus petit qu’une cuiller à café) de vinaigre de miel

– un peu de sel/poivre (attention, c’est toujours plus facile d’en rajouter après si nécessaire)

Et voilà la tête de mon pesto de fanesIMG_1143

C’était tellement bon qu’il est parti en une soirée (mais je n’etais pas la seule à le savourer), avec quelques grisinis et un bon verre de vin blanc.

😉

Bon appétit, bon apéro et bon weekend !

3 réflexions sur “Un pesto de fanes

  1. Super ta version 🙂
    A la place de l’huile de mandarine, tu peux y mettre un peu de zeste de mandarine bio dans ta préparation 😉 (mais bon, faut avoir ça sous la main aussi 😉 )

    1. Merci 🙂
      En effet, pas évident de trouver des mandarines au mois de mai !
      Parcontre, s’il y a une adresse où trouver de l’huile de mandarine à Bruxelles, je suis preneuse 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s