Un circuit très court : Les paniers de la Finca

400 mètres.

C’est la distance entre le champ et le comptoir de vente. En matière de circuit, on peut difficilement faire plus court.

Avant de poursuivre, quelques explications sur la notion de circuit court :  on parle de circuit court quand il y a maximum 1 intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Cette notion est principalement usitée pour les produits agricoles distribués via les paniers bio, les comptoirs de vente, et certains produits dans les marchés ou supermarchés.

Les avantages de passer par ce type de circuit sont multiples : restaurer un lien entre le consommateur et le producteur, avoir une meilleure connaissance des conditions de productions et d’élevage, permettre aux agriculteurs d’augmenter leur marge bénéficiaire sans que le prix final en soit impacté, et favoriser le maintien d’une production agricole locale. En outre, via les circuits courts, on trouve souvent des variétés de fruits a & légumes dit oubliés – de quoi frimer lors des dîners à la maison 😉

Donc maximum 1 intermédiaire, c’est la condition pour parler de circuit court. On a dit maximum 1. Donc s’il y a zéro intermédiaire, ça marche aussi mais alors on parle de circuit très court (enfin, je crois).

La semaine dernière, j’ai eu l’occasion d’aller visiter le champ et le potager de La Finca, une ferme maraîchère biologique située en bordure de Bruxelles, dont j’ai déjà eu l’occasion de vous parler ici. Ce fut une première expédition champêtre pour le Petit Snottneus, qui est plutôt accoutumé aux pavés et aux bruits des trams. Bien qu’à la Finca, on est pas en reste pour ce qui est du tram. En effet, le comptoir de vente est situé à l’avant dernier-arrêt de la ligne 39 (Ter Meeren) et le champ se trouve non loin du terminus (Ban-Eik). On est plus à Bruxelles mais encore sur le réseau de la STIB (ouf, sauvés!)IMG_1086

Donc, comme je l’avais expliqué dans un précédent article, la Finca n’est pas qu’une épicerie bio ni même un comptoir de vente. C’est tout un projet qui se développe autour de l’exploitation d’un champ situé à Wezembeek. En plus de ses diverses activités, dont des stages pour les Petits Snottneus qui débuteront cet été, La Finca propose également des paniers bio composés entre autres des produits cultivés au champs. C’est une manière d’écouler la production, qui est également disponible  au comptoir de vente.

Concrètement, comment ça se passe ?

Deux formules sont possibles :

1. Le panier bio 100% belge  (et 100% la Finca) : environ 4 kg de légumes, minimum 5 variétés de légumes de saison – pour une famille de 2- 3 personnes. Prix : 15€

2. Le panier bio Découvertes : environ 6 kg de légumes belges et européens, minimum 7 variétés de légumes de saison – pour une famille de 4-5 personnes. Prix : 20€

L’achat des paniers se fait via des formules d’abonnement de minimum 4 semaines. Contrairement à d’autres formules, c’est vrai que ça manque un peu de flexibilité mais c’est une manière agréable de soutenir le projet agricole, environnemental et écologique de La Finca. Comme dans les autres formules dont je vous parlerai cette semaine, il s’agit également d’apprendre à consommer autrement et de parfois revoir nos exigences de flexibilité à la baisse mais pour une qualité finale décuplée. En effet, des produits plus frais que ceux-là, c’est impossible, à moins d’aller soi-même les cueillir dans les champs.

Pour les récupérer, ça se passe le mardi de 12h à 19h au comptoir de la Finca, au 71 chaussée de Malines à  1790 Wezembeek Oppem.

Néanmoins, à partir de 10 paniers bio, La Finca livre gratuitement à Bruxelles et dans ses environs. Une formule intéressante pour des achats groupés, entre voisins et/ou amis :IMG_1087

Personnellement, je suis une grande fan de La Finca pour sa créativité, pour le dynamisme de Sarah & Jeremy, qui ont rêvé puis construit le projet mais également pour les valeurs véhiculées, celles d’une production et d’une consommation plus respectueuse de la nature, du rythme des saisons. Depuis que j’ai découvert La Finca, je ne passe jamais dans le coin sans m’y arrêter faire le plein de légumes (et aussi de pâtisseries, j’avoue).

Une belle adresse, idéale pour ceux qui ont migré dans la périphérie sud de Bruxelles 😉

Toutes les infos sur leur site internet : www.la-finca.be et sur leur page Facebook : www.facebook.com/LaFincaSprl 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s