Une dame blanche aux Chokotoffs

Ce n’est pas mon idée.

Je ne sais d’ailleurs pas qui a eu cette brillante idée d’agrémenter un dessert classique avec une confiserie tout aussi classique mais non moins délicieuse. Toujours est-il que les dames blanches au Chokotoffs sont légion sur la toile. La mienne sera la dernière en date, avec quelques petites astuces en plus.

L’idée ou plutôt, l’envie m’est venue après une longue journée qui n’a été que raison et modération: du bio, du léger, des légumes, et même du slowcooking. J’aurais du me méfier et anticiper ce besoin de sucre aussi soudain qu’incontrôlable. C’est pour cela que je n’aime pas les régimes : au plus on se prive, au plus on craque. Car oui, on finit toujours par craquer !

Bref, à la fin de la journée, pas de Petit Snottneus collé dans mes basques, pas de Beau Gino pour lancer un regard mi-taquin, mi désapprobateur mais un bon vieux Feel Good Movie à la télé. Je n’avais qu’une seule envie : me laisser tenter.  Je me suis rendue dans la cuisine à la recherche d’une note sucrée. Un peu douceur, des petits points de vanille, j’ai donc sorti une délicieuse glace du congélateur. A ce moment là, tout va bien. Une petite boule de glace belgo-bio infusés avec des gousses de vanille (qu’ils disent sur l’emballage). Pas une  de ces écumes de danette surgelées, qui n’ont de crème glacée que le nom. Et puis mon regard a croisé ces 3 malheureux Chokotoffs, qui ont du échapper à ma vigilance lors des fêtes de Noël.

Sous le pli de l’emballage, la lubie de se faufiler, la folie de rester sage  Mais le crime était trop gai et je me s’y suis adonnée sans retenue. Voici donc ici une reconstitution des faits, un appel aux Gais Délits 😉 

Pour une dame blanche aux Chokotoffs Belle Ginette Style, il vous faut, par personne :

3 boules d’une bonne glace vanille. Déshabituez-vous des glaces industrielles, gonflées à l’air et à l’eau qui finissent par mousser dans vos coupelles. Essayez des glaces un peu plus onéreuses mais certainement plus savoureuses également. Quand je n’ai pas l’occasion de passer chez Zizi, l’incontournable glacier du Sud de Bruxelles (qui fait la meilleure glace aux Cuberdons du MONDE ! avec des vrais morceaux de Cuberdons), j’opte pour la glace à la vanille infusée de Sikou, qui est un monde de douceur en soi.

5 Chokotoffs

15 cl de crème légère

1 râpe avec des gros trous20140225-152808.jpg

Alors concrètement, Comment ça se passe ?

– Parmi les 5 chokotoffs, désignez-en un qui va passer un sale quart d’heure

– Râpez ses contours à l’aide de la râpe, d’une main ferme, afin d’obtenir quelques copeaux de caramel en plus du contour chocolaté

– Réservez ces copeaux de chokotoffs au surgélateur

20140225-152819.jpg

– Ensuite, dans une petite casserole, faites fondre les 4 chokotoffs survivants ainsi que le mutilé dans les 15 cl de crème légère. Afin d’éviter qu’ils ne brûlent (ce serait le supplice de trop), faites les fondre sur feux moyennement doux et remuez à l’aide d’un fouet ou une cuiller en bois.

20140225-152830.jpg– Lorsque le mélange est homogène, réservez dans un bol et laissez tiédir environ 3 minutes (ou 1 minute au surgélateur). C’est mon astuce pour ne pas se retrouver avec une dame blanche splotche qu’il faut boire à la paille, après que la chaleur du chocolat ait fait fondre la glace.

– Préparez la coupe de glace vanille. Pour que votre dame blanche soit plus soirée de gala que soirée pyjama, optez pour un verre à pied. Ca fera plus d’effet qu’un simple bol. 20140225-152844.jpg

– Dernière étape : versez la sauce puis saupoudrez de copeaux de chokotoffs. Pas Besoin de beaucoup, mais pas de peu non plus         

20140225-152855.jpg

Et puis, là c’est le coup de gong du King. Bong ! A savourer avec modération mais sans une once de culpabilité, parce que la victime, cette Dame Blanche, est si belle et le crime est si gai 

Et pour celles et ceux qui pensent que les chokotoffs me sont montés à la tête plutôt que de me descendre dans les cuisses, je vous invite à vous replonger dans une autre classique belge, musical cette fois-ci :

« Pas le temps de tout lui dire
Ni de quitter la scène
YEP! Elle aura beau rougir
De toute façon il faut qu´elle m´aime
Je n´ai qu´un seule envie
Me laisser tenter… »

Philippe Lafontaine

Bon appétit ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s