Passer l’hiver

Ok. C’est un peu dramatique comme titre.

Mais il faut bien avouer que janvier et février sont des mois pénibles, où il n’y a rien pour se réjouir. Peut-être dans certains coins du pays, on fait une bonne nouba à l’occasion du carnaval mais sinon, rien … nada ! Pas de soleil, pas de fêtes, plus de guirlandes, une overdose de boudins et vins chauds en tous genres et toujours cette obscurité, ce froid, souvent accompagné d’une bonne drache. Et que ceux qui ont vu le jour à cette période de l’année n’en prennent ombrage, le Beau Gino et moi-même sommes tous deux des enfants de l’hiver, pourtant même un gâteau affublé de bougies au nombre toujours croissant ne réussit pas à me remonter le moral.

En outre, en janvier et/ou en février, je passe toujours par la case « grippe à rallonge ». Cette année n’a pas fait exception à la règle, car à peine la galette des rois digérée, le Petit Snottneus m’a ramenée une jolie fève de la crèche, répondant au doux nom d’Influenza.

Mais cette année n’est pas une année comme les autres. Je ne vais pas aller chez le médecin, me faire prescrire 5 jours de repos dans un beau certificat que j’aurais donné à … moi-même. Non, quand on est à la recherche de son bonheur professionnel, il n’y pas de grippe qui compte, ni quelque autre petit bobo.

Alors je vous livre ici quelques bons plans pour se requinquer le corps et l’esprit (sans boisson énergisante à la composition douteuse). Tous ont été testés et approuvés par votre humble serviteuse :

1. J’ai veillé à bien m’hydrater

Ce n’est pas un scoop, le corps élimine les toxines via le système urinaire. Il faut donc boire beaucoup non seulement pour « décrasser » l’organisme mais également pour aider le corps à réguler sa température, en cas de fièvre (c’est mon pharmacien qui me l’a dit). J’ai donc bu environ 2 litres de thé vert, préparé dans une théière très pratique, trouvée chez Ikea quelques jours plus tôt. Et pour le goût réconfortant, je l’ai sucré avec du miel, qui fait toujours bien là où il passe. L’avantage du thé vert est qu’il peut se déguster aussi bien chaud que froid et ses bienfaits pour la santé ne sont plus à prouver. Mon thé vert préféré c’est le Green Earl Grey, qu’on peut trouver à la 7e tasse. Parfois je change pour le Dragon Vert Enamouré, pour un goût de violette et de bleuets.

… le tout sur un plateau rétro, offert par Belle-Maman
… le tout sur un plateau rétro, offert par Belle-Maman

2. J’ai fait le plein de vitamines

Moi les fruits, je trouve ça sympa comme ça, en photo ou en déco mais pour les manger, je passe mon tour. Déjà, il faut les peler, ensuite c’est souvent très acide et puis bon, niveau digestion #jevouspasselesdétails. Donc en temps normal, je me limite à des pommes en compotes, des ananas en curry ou des framboises en coulis. Mais là, l’heure était grave, j’avais besoin de vitamines, de magnésium … bref d’énergie. Alors 1 fois par jour pendant 4 jours, je me suis préparé un smoothie énergiseant de ma propre composition. Pour ce faire, il vous faut : le jus d’1orange, 1 pomme, 1 cuiller a soupe de fromage blanc, 1 cuiller à soupe de miel, 1 cuiller à soupe d’amandes effilées et 1 lamelle de gingembre. Le gingembre est vraiment un super ingrédient à retenir quand on est malade car il donne un bon coup de fouet, mais il présente également des propriétés antioxydantes, digestives et anti-inflammatoires. Cependant, mélangé avec le miel et les amandes, on obtient un smoothie au goût et à la couleur toute douce.

tout dans le mixeur … à fond les manettes pendant 1min30 pour un smoothie sans morceaux
tout dans le mixeur … à fond les manettes pendant 1min30 pour un smoothie sans morceaux

Bon, je dois bien avouer que j’avais le temps de me le faire, mon smoothie. Si vous voulez faire le plein de vitamines façon express, je vous conseille les smoothies Innocent et particulièrement ceux aux bananes, coco et ananas, qui s’agrémentent parfaitement de quelques glaçons et un peu de rhum (mais pas au petit-déjeuner).

3. J’ai soigné mon petit déjeuner

Souvent, je ne mange pas le matin, par manque de temps, de réelle envie ou tout simplement par manque de choses affriolantes dans mes armoires. A vrai dire, la seule chose qui compte pour moi, c’est le café. Du bon café hein, pas de jus de chaussette à l’américaine ou de tort-boyeaux, aussi sexy et ténébreux soit son représentant le plus connu. Un vrai café, dans une vraie tasse, avec un peu de mousse, un peu de lait, un peu de sucre et … une pointe de cannelle. C’est difficile pour moi d’aligner une phrase correcte avant d’avoir bu ce brevage dans un des fleurons de ma collection de tasses.
Bref, tout ça n’est pas très malin car dès 9h du matin, je me suis sentie toute raplapla, n’attendant même pas le sacro-saint coup de mou de 11h pour tourner de l’oeil. Il m’a donc fallu un petit déjeuner non pas consistant mais efficace et pour ça, il n’y a pas mieux que le muesli. Pourquoi ? Parce que le muesli est très calorique, donc il n’est pas indiqué de s’en servir un énorme bol (voire même un mangeoir pour le Beau Gino) mais le muesli est aussi très énergétique, notamment grâce aux fruits secs qu’il contient. Sans rien, ou avec un bol de fromage blanc, 30gr de muesli (ou granola) apportent satiété et nutriments en suffisance pour bien commencer la journée. Ca donne plus d’énergie que des céréales classiques ou du pain blanc. Sans parler des couques, qui ne font plaisir qu’au palais. On trouve du bon muesli au Pain Quotidien (mais c’est pas donné), au Delhaize également et j’ai vu quelques recettes de muesli maison qu’il me tarde d’essayer. Affaire à suivre

Muesli à l'amarante et pétales d'épeautre … mon petit mélange bio du matin
Muesli à l’amarante et pétales d’épeautre … mon petit mélange bio du matin

4. J’ai varié les sources de protéines

Pour des raisons de budget mais aussi pour des questions de principe, j’essaie de limiter ma consommation de viande, ou plutôt, d’animaux. Je ne suis pas devenue végétarienne, car je ne pourrais alors plus de manger de pain de viande aux fruits secs avec une sauce à la Leffe mais disons que je fais attention à ce qui passe par mon assiette. Ca m’a amené à réaliser que des protéines, on en trouve dans pleins d’aliments : lentilles, haricots, pois chiche pour les protéines végétales, oeufs et produits laitiers pour les protéines animales. Les protéines végétales sont faciles à utiliser car on peut se les procurer en conserve. Et quand on a pas trop la frite, c’est quand même parfois pratique d’ouvrir une boîte pour se fistouiller un repas néanmoins sain et nourrissant. Avec des lentilles, on peut se concocter une petite salade :Après les avoir rincées, on mélange la moitié d’une boîte avec un peu d’huile d’olive et de vinaigre de miel, 1 cuiller à café de moutarde et des cubes de gouda ou d’emmental, des cerneaux de noix et des jeunes pousses. On peut également ajouter un oeuf dur ou un oeuf mollet. C’est délicieux, facile, économique et de la sorte, vous savez que vous avez mangé quelque chose qui contribuera à vous donner la pêche.

5. J’ai mangé épicé

Ca m’a réchauffé de l’intérieur tout en me donnant un bon coup de peps. Quand je dis épicé, c’est surtout du pili pili, que j’ai mis dans un bon chili (sine carne cette fois-ci, mais avec des carottes) et dans une grande tasse de vrai chocolat chaud (15gr de chocolat noir fondu dans 300ml de lait chaud mais pas bouillant, avec deux morceaux de sucre, des grains de vanille et un soupçon de cannelle).

Un bon Chili … avec ou sans viande, ça dépote !
Un bon Chili … avec ou sans viande, ça dépote !

6. J’ai veillé à bien m’hydrater (bis)

Ne renoncez pas à un petit verre de vin, qui détendra vos muscles crispés par les courbatures et favorisera votre endormissement, pour une nuit réparatrice. Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : il n’est pas question ici de se saouler ni même d’être pompette. Si vous n’aimez pas le vin (personne n’est parfait), misez sur un bon grog après le repas : la base du grog, c’est du thé, du miel, un peu de rhum et du citron mais comme le risotto, on peut l’agrémenter de différentes façons . Si vous avez en magasin, un petit verre de chartreuse, jaune ou verte, cette liqueur à base de plante vous fera dormir comme un bébé* comme un loir.

Voilà. Des remèdes contre le refroidissement, la grippe, le gros rhume et toutes ces crasses qui viennent nous enquiquiner durant l’hiver, il en existe évidemment des tas. Mais ceux-ci, je les ai personnellement testés la semaine dernière et je peux vous garantir qu’ils m’ont débarrassé de ma grippe en 3 jours chrono ! Et vous … quels sont vos remèdes pour passer l’hiver ?

Allez, en attendant : Haut les coeurs … il ne reste que 60 jours avant le printemps 😉

* je ne sais pas qui a inventé cette expression débile, mais de toute évidence, cette personne n’a pas une grande expérience en matière de bébé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s