Une box oui, mais une box belge !

C’est pas vraiment le moment.
Bientôt Noël, et tous les dîners, apéros, brunchs du même nom, bientôt l’échéance de l’épargne pension, le dernier salaire avant longtemps, bientôt le nouvel-an dont le menu ne sera pas spaghetti-grenadine … Donc céder à la mode des Box, ça pouvait bien attendre. Oui mais,
– c’est parfois le moment de se faire plaisir
– le prix était très abordable (29.5€)
– je n’étais pas obligée de m’abonner
– et surtout c’est une box 100% belge !

Bon concrètement, de quoi on parle ici?

Eh bien, au cas ou vous n’avez pas compris de quoi je parle, depuis quelques années, grandit la mode des box, ou boîtes pour les puristes de la langue française. Des boîtes donc, dans lesquelles on retrouve un assortiment d’articles divers, réunis autour d’un même thème : bien-être, beauté, gourmand … Un peu comme un coffret cadeau mais livré à domicile et sur une base récurrente. Parmi les boîtes les plus fameuses, il y a la Deauty Box ou encore la Boîte d’Hortense, qui proposent des abonnements pour leurs coffrets mensuels. Mais récemment, une petite nouvelle est arrivée sur le net, il s’agit de la Box 100% belge des Filles à Retordre, deux frangines qui ont plus d’un tour dans leur sac blog.

20131210-143823.jpg
(c) Des Filles à Retordre

Après une première tentative qui s’est soldée par un franc succès au mois de septembre, la box belge revient juste à temps pour la Saint-Nicolas, qui n’est pas une fête que pour les enfants. Et au passage : screugneugneu à tous ceux qui n’aiment pas les fêtes, c’est toujours gai de recevoir un cadeau, même si ce cadeau n’est qu’un sac de Nic-Nac, un speculoos Lotus et une pauvre mandarine raplapla. Le thème de cette box ? Se faire plaisir ou faire plaisir, c’est selon l’affectation qu’on lui réserve. Commandée le samedi 30 novembre, je l’ai reçue le vendredi 6 décembre … autant dire que le timing était parfait ! Et à l’intérieur ? Que des trucs tout doux … un canapé, un plaid … les Filles à Retordre ont fait le reste.
photobo

– Un bracelet à voeux rouge, dotée d’une petite étoile argentée. Une jolie fantaisie à porter au poignet mais qui a également une utilité., celle d’exaucer un voeux. Pour la petite histoire, quand j’ai rencontré le Beau Gino, il avait à son poignet une ficelle mauve, qui m’a bien intriguée.  Une preuve de son soutien indefectible au RSC Anderlecht (champions!) ? Non,  un bracelet à voeux, souvenir ramené de son année passée au Brésil (en même temps qu’un déhanché qui ferait rougir de honte Rihanna). Il m’a expliqué que lorsqu’on lui avait noué ce bracelet autour du poignet, il avait été invité à faire un voeux. Et que lorsque ce bracelet se romperait, ce voeux s’exaucerait. Le bracelet s’est finalement rompu et je n’ai jamais su quel était le voeux du Beau Gino (qui l’avait lui-même oublié). Peut-être avait-il fait le voeux de manger le meilleur stoemp-saucisse de sa vie ?  Bref, un petit bracelet à voeux, ça tombe bien au mois de décembre, quand on fait le point sur l’année écoulée et qu’on se prend à réver de nouveaux projets pour celle qui vient. Dans la box, le bracelet à voeux ne vient pas du Brésil, ou d’ailleurs en Amérique latine, mais d’une créatrice belge basée à Puurs, en Flandre dont la marque Somewhere Between, se trouve sur Etsy (un site à découvrir)

– Un assortiment de biscuits Dandoy, qui fait les meilleurs biscuits de la terre (rien que ça) et plus précisément, des speculoos et des pains aux amandes. J’en profite pour vous recommander, à la même enseigne, les speculoos à la vanille et les palets au caramel au beurre salé. Je suis contente que ces deux varietés n’aient pas été sélectionnées par les Filles à retordre, car sinon je les aurais mangés avant d’avoir eu le temps de les prendre en photo. Mais qu’il n’y ait pas de malentendu : j’adore les speculoos tradionnels et les pains aux amandes, surtout lorsque j’ai l’occasion de les tremper dans un verre de lait chaud ou une tasse de thé !

– Ce qui m’amène sans transition à l’article suivant : un paquet de thé saveur Cuberdon, du magasin la 7e Tasse, fournisseur officiel de Belle Ginette en thés et tisanes en tous genres. La gorge meurtrie par une bronchite, je me suis empressée de mettre la bouilloire sur le feu afin de goûter ce thé déliceusement fruité, qui m’a fait retomber en enfance. Après la glace de chez Zizi, c’est la meilleure déclinaison du cuberdon qu’il m’ait été donnée de déguster (non non, pas de pain de viande au cuberdon en vue). Petit plus : une boule à thé malicieusement accrochée au paquet ! Super idée même si je préfère utiliser des sachets de thé jetables, qu’on trouve également à la 7e tasse.

– Un savon à la fleur d’oranger  de la sélection du magasin Rose Avril, qui laisse s’échapper un doux parfum dès qu’on ouvre le paquet, à mettre dans la salle de bain, ou bien placé dans son chez-soi, pour une odeur sans sproutch : armoire, tiroir ou radiateurs, préalablement emballé dans un tissu léger.

– un sac en tissu, customisé par les Filles, avec l’aide d’Alibabart, boutique déco située à Lierneux, dans les Ardennes (eh oui, on a dit belge la Box, pas bruxelloise).  Tout mignon pour y ranger des livres, des produits de beauté ou de soins, des jolies chaussures … bref, ce qu’on a envie d’y ranger.

– Une broche tout choupinou/choupi//choupinounesque (biffer la mention inutile) … mignonne quoi, du magasin La Légèreté des rêves, qui propose des bijoux et accessoires faits main.

Voilà pour le contenu de la Box. Les deux mandarines qui figurent sur la photo ont été rajoutées dans un pur souci décoratif. En effet, je ne mange jamais de mandarines à la Saint-Nicolas, c’est contre ma religion.

Verdict : je suis emballée par ma box, par son concept (produits issus de boutiques belges et notamment artisanales) que par son contenu et je suis impatiente de commander la suivante. Mon petit doigt me dit que ce sera aux alentours de février, pour un public cible bien spécifique … affaire à suivre. Mais pour être honnête, je n’en attendais pas moins des deux Filles à Retordre. Leur box reflète bien l’esprit de leur blog qui allie bonnes adresses, astuces et bonnes recettes et c’est une seconde expérience réussie pour ma part.

Seconde expérience ?

Oui, c’est la deuxième fois que j’ai à faire avec les Filles à retordre. Car il y a de ça quelques mois, j’ai également eu l’occasion de tester leurs ateliers Coussins, proposés régulièrement et qui consiste à accompagner des novices en couture dans la création de leur propres housses de coussins, distillant conseils malins et patisseries home made (je me souviens avec émotion d’un cake chocolat-butternut) pendant une après-midi pour la modique somme de 35€. Il faudra que je m’inscrive au suivant car le coussin en question a été accaparé par deux petites mains, pour des séances lectures-câlins et autres chapardages de speculoos.

phototgg
Merci Saint Nic’, Merci les Filles 😉

2 réflexions sur “Une box oui, mais une box belge !

  1. Le cupcake au cuberdon de lilicup est a tomber par terre aussi! J’ai hâte de goûter le the saveur cuberdon!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s