Ma recette pour découvrir Bruxelles (avec des vrais morceaux de concours dedans)

Bruxelloise de naissance et de coeur. Je pensais bien connaître ma ville.

Sportive du dimanche (et encore, le dimanche c’est le jour du brunch) je m’y déplace  souvent à pieds et en tram. Parfois en voiture. J’ai une carte Villo périmée depuis 2 ans dans mon portefeuille. Je ne suis pas très pressée de la renouveler.

Et pourtant, dimanche dernier, j’ai enfourché un vélo et j’ai sillonné des rues bruxelloises au rythme d’anecdotes, de petits bouts d’Histoire et de curiosités architecturales, le vent dans le dos et le sourire au lèvres. Car si Bruxelles est une ville particulière, mon vélo, lui aussi présentait bien des particularités :  il  m’a fait pédaler sans effort, il m’a même fait freiner dans une montée et il répond au doux nom de Théodore.

Ces vélos inhabituels, pour visiter cette ville particulière, on les trouve chez Once Upon a Time in Brussels, jeune entreprise dynamique qui organise des tours insolites de Bruxelles à vélos électriques que j’ai eu le plaisir de tester ce weekend.

Ouvert depuis juin 2012, Once in Brussels (pour les intimes), propose des visites de Bruxelles en français ou en anglais, qui se déroulent soit le matin, soit l’après-midi au départ des Ateliers des Tanneurs, dans le quartier bien bruxellois des Marolles (voir infos plus bas). Déjà, le simple fait de se rendre aux Ateliers des Tanneurs permet une balade dans un quartier plein de vie et de caractère, où se mêlent des magasins trendy et une atmosphère brusseleire dans un joyeux bouillon de culture populaire.

Emmenée par la pétillante Virginie, la visite s’est révélée éclectique, tant par les endroits choisis que les thèmes abordés même si l’on parle principalement d’Histoire de la ville, de son urbanisation, de ses curiosités architecturales mais toujours dans une démarche qui allie passé et présent, afin d’éviter le côté rébarbatif qu’on trouve dans certains guides urbains (toutes villes confondues).

Je vous relate donc ici mes conseils pour une après-midi au grand air, pour découvrir, redécouvrir ou faire découvrir Bruxelles.

1. Prendre des forces

Visite insolite, ville particulière, d’accord mais le brunch du dimanche, on y coupe pas ! Encore moins avant une après-midi ou je pensais devoir pédaler comme une cycliste sans piqure dans l’ascension du Ventoux. Je vous conseille donc de faire le plein de vitamines, de protéines et de féculents à la cantine des Tanneurs, qui propose un brunch dominical pour 25€ tout compris (oui, tout, y compris le vin, les softs – eaux et coca- et le thé/café). Un buffet bien garni et notamment en protéines : salade de magret de canard, saumon fumé, poulet grillé à l’italienne, scampis aux légumes … etc. Bref, c’était copieux et délicieux. En plus, l’accueil est charmant.

IMG_0448IMG_0450

2. Enfiler une tenue de circonstance

Pas besoin d’un équipement d’alpiniste. Une tenue confo, une paire de gants, éventuellement un bonnet et Once in Brussels vous fournit le reste, à savoir : un casque, une cape de pluie au cas où et une magnifique chasuble jaune flashy. Comme disait Karl Lagerfeld : c’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien mais ça peut vous sauver la vie.

IMG_0449

3. Choisir sa monture

Chacun des vélos électriques a reçu un petit nom mais également une histoire, une âme, en quelques sortes. Théodore, Orlanda, Vollegaz, Ghislain Lambert, Mayo’Jaune, BDvore … autant de noms à la belgitude largement assumée et totalement raccords avec l’activité du jour. Avant de partir, on peut d’ailleurs en apprendre davantage sur le vélo choisi. Pour ma part, j’ai donc opté pour un vélo à l’esprit potache et au gosier en pente, pour qui  « la libre pensée et le libre-examen ne sont pas vains ». Que de points communs 🙂

IMG_0451

4. Se mettre en jambes

Avant d’arpenter les rues en pavés, un petit tour de chauffe s’impose. Il ne faut pas être prix Nobel pour rouler en vélo électrique mais quelques explications au sujet du fonctionnement de l’assistance (le petit moteur qui nous dispense de tout effort inutile) ainsi que sur le code de la route sont bien nécessaires pour assurer une visite en toute sécurité. En outre, le parcours est étudié pour n’emprunter que des rues calmes et/ou bike friendly (avec une piste cyclable quoi).

IMG_0452

5. Suivre le guide

C’est parti pour 4heures de visite, en file indienne derrière Virginie qui nous enmène d’un coup de pédale bien assuré à travers les rues, presque toute de jaune vêtue : la chasuble, un casque jaune et Mayo’jaune, le vélo qui a la frite (ok, elle était facile celle-là). Pas d’inquiétude, si un feu rouge coupe le groupe … la guide fait bien attention à ne pas perdre de vue ses piou piou.

IMG_0453IMG_0456

6. Ménager sa monture ( et son gosier)

A mi-parcours, il est temps de penser au ravitaillement. Je ne vous parle pas ici de la batterie de votre vélo, qui aura été chargée en suffisance au préalable mais bien  de se désaltérer et/ou réchauffer. Le parcours que j’ai testé dimanche est le nouveau parcours d’hiver, spécialement pensé pour des températures caillasses et des après-midi qui terminent dans l’obscurité. Arrivés à proximité de la place Saint-Géry, dans le bas de la ville, nous avons donc parqué nos vélos pour aller boire un godet (gueuze pour certaines 🙂 – chocolat chaud pour d’autres) dans les halles Saint-Géry, tout en écoutant Virginie nous expliquer l’histoire du lieu que je ne connaissais que pour ses bars alentours et son ancienne boîte de nuit sous-terraine.

Tout au long du parcours, on met régulièrement pied à terre pour admirer la ville de plus près, voire même s’engouffrer dans des bâtiments qu’on voit de loin mais dont l’histoire dans l’Histoire nous est inconnue. Donc pour ceux qui ont peur d’avoir les fesses plates après 4 heures de vélo, pas d’inquiétudes à avoir.

IMG_0457

7. Participer au concours pour tenter de gagner un bon-visite pour 2 personnes

Hé oui, comme annoncé, cette recette contient des vrais morceaux de concours. A gagner : un bon-visite pour 2 personnes valable jusqu’au 31/03/2014, pour une visite en anglais ou en français.

Comment participer ? 3 étapes fastoches :

1. En commentaire de cet article, dites moi quel est votre lieu préféré à Bruxelles. Si vous n’êtes jamais venu à Bruxelles, dites moi alors quel est l’endroit que vous aimeriez visiter,

2. Sur Facebook, likez la page du blog 

3. Toujours sur Facebook, likez la page de Once Upon a time in Brussels 

Le concours se termine le 20 novembre à minuit et la/le gagnant.e sera tiré au sort.

Bonne chance !

Infos pratiques : 

Once Upon A Time in  Brussels -info@onceinbrussels.be – Ateliers des Tanneurs, 58-62 rue des Tanneurs, 1000 Bruxelles – tel. :0032 (0)2 850 60 90

10 réflexions sur “Ma recette pour découvrir Bruxelles (avec des vrais morceaux de concours dedans)

  1. Eh bien mon endroit préféré a Bruxelles c’est la ousque du haut du mont des arts, en face du mim, il y a une sculpture moderne de flamme qui tourne et que, surtt qd la lumière est rasante on a une vue imprenable sur la tour de l’hôtel de ville!

  2. Mon endroit préféré c’est le quartier du Sablon, charmant, tranquille, plein de découverte! Idéal pour flâner !

  3. La vue Place Poelaert près des ascenseurs 😉 j’y passe souvent et j’aime bien m’y arrêter un instant…

  4. Moi j adore les vues de haut de la ville, par ex du haut des parkings du centre (rue de laeken par ex)
    Ou tout simplement le bois de la cambre et la forêt en automne
    Trop belle notre ville

  5. La place de la liberté, l’été 🙂
    Ca me donne l’impression d’être en vacances, et ce même si je suis à un jet de pierre du boulot!

  6. Le Palais de Justice, à l’intérieur et à l’extérieur. De loin, son dôme doré m’émeut, à l’intérim les histoires qui s’y (dé)nouent le rendent encore plus majestueux.

    C’est le premier truc que je fais voir à mes amis étrangers en visite à Bruxelles, d’ailleurs 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s