Pain de viande [clap 2] – avec des fruits secs

Le pain de viande, c’est comme le risotto : on peut y mettre à peu près tout ce qu’on veut.

Il y a de ça quelques semaines, j’ai tenté le pain de viande au pastis mais ma recette habituelle c’est avec des fruits secs, pour satisfaire mon amour du sucré-salé. C’est une recette qui s’allie d’ailleurs à merveille avec une sauce à la bière ou une compote de pommes, bref un plat de saison qui réconforte et qui réchauffe, surtout s’il est servi avec un bon stoemp ! Moins chic qu’un risotto, moins exotique que son cousin anisé, ce pain de viande fait pourtant toujours l’unanimité à ma table et il n’en reste jamais une miette !

Pour un petit pain de viande (3 personnes), il vous faut :

– entre 350 et 400 gr de viande hachée porc/boeuf

– 1 oeuf

– de l’huile d’olive (2 cuillers à soupe)

– de la purée d’ail (1 bonne cuiller à café)

– de la crème allégée (3 cuillers à soupe)

–  1 grosse poignée de : cerneaux de noix, pistaches, raisins secs et abricots secs

– l’assaisonnement : gros sel, poivre, maggi

– du lard fumé

– l’ingrédient mystère : 1 petite bouteille de sauce soja sucrée (du sushi shop)

Image

Oui … vous avez bien lu : de la sauce soja sucrée. Je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête quand j’ai ajouté cet ingrédient dans ma recette (quand on a faim, que le ventre gargouille, on ferait n’importe quoi) mais je ne le regrette pas car ce petit plus insolite renforce le goût sucré-salé du pain de viande tout en soulignant parfaitement le goût de la viande.

Comment ça se passe ?

– Allumer le four sur thermostat 4 et préparer un plat non profond sur lequel un filet d’huile d’olive a été versé.

– A l’aide d’un robot mixeur, hâcher en premier lieu les fruits secs qui ne sont pas collants : les cerneaux de noix et les pistaches. Attention de ne pas trop mixer sinon on obtient une poudre. Il faut garder des morceaux de tailles inégales. Réserver dans un grand saladier

– Ensuite, mixer les abricots : là on peut mettre la gomme. Les abricots secs, lorsqu’ils sont mixés, forment une sorte de pâte bien collante, agglomérat de tout petits morceaux.

– Dans le saladier, rajouter tous les autres ingrédients (raisins secs, viande, oeuf, purée d’ail, sauce soja sucrée, crème et huile). Mélanger vigoureusement à l’aide d’une fourchette. Quand l’ensemble est mélangé de manière homogène, ajouter et vérifier l’assaisonnement. Si on veut, on peut effriter un demi cube de bouillon de viande mais ça peut donner un résultat très salé.Image

– Quand tous les ingrédients sont correctement mélangés, faire tomber la préparation dans le plat et tasser le monticule à l’aide d’une fourchette.

– Recouvrir de lard fumé séché (celui que j’utilise, je le trouve au Delhaize -marque Delhaize- pratique car déjà cuit)

– Enfourner pendant une grosse demi-heure.

Et voilà le résultat, en coupe transversale 🙂

Image

ça se mange sans faim avec plein de choses mais c’est évidemment délicieux avec de la purée, du stoemp, des haricots verts ou encore des légumes dits oubliés, cuits à l’étuvée. S’il en reste le lendemain, réchauffé et écrasé dans des pâtes, c’est succulent ou alors froid, dans un sandwich avec de la moutarde douce et quelques feuilles de salade.

Moi, je le préfère avec une sauce à la Leffe et au sirop de Liège… dégusté en bonne compagnie 😉

Image

Bon appétit 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s