3 trempettes pour un apéro

Les américains parlent de Dip et ce mot est désormais utilisé dans nos contrées. Il est pourtant tellement moche. Je préfère utiliser le mot Trempette, qui à défaut d’être joli, est rigolo.

Oui, un mot peut-être moche et pas uniquement parce qu’il désigne quelque chose qui est moche. Hormis Dip, je n’aime pas trop les mots spatule, sterput, procrastination (qui est pourtant mon sport favori) et tant d’autres. Parcontre, j’aime des mots tels que cucurbitacé, balsamique ou apéro !

Apéro, c’est vrai, parce qu’il désigne un chouette moment dans la journée. La fin de l’après-midi, le début de la soirée, quand tout est encore possible (ou que les choses n’ont pas encore dérapé), quand on relâche la pression de la journée, qu’on oublie ou qu’on discute des soucis, des joies, des inquiétudes, des ragots (bah oui), bref de toutes ces choses qui occupent nos esprits et qu’on partage autour d’un verre, quel qu’il soit.

Chez le Beau Gino et moi, l’apéro c’est sacré. Pas question de passer à table sans passer par la case apéro, même si celui-ci ne dure que 20 minutes.

Pour faire un bon apéro, il vous faut :

– 1 bonne bouteille de vin blanc / vin rouge / vin mousseux / des choppes

– de la bonne compagnie

– de quoi se sustenter pour ne pas être déjà pompette en passant à table (pompette est un chouette mot aussi 🙂 )

On a pas toujours sous la main de quoi faire une belle assiette de charcuterie, ou des verrines de zinzin. Alors pour changer des chips et autres cacahuètes (pleines d’urine, dixit la légende urbaine), voici 3 recettes de trempettes pour accompagner des grisinis ou des crackers salés, réalisés en 1 minute chrono à base de ricotta.

Image

Pour pouvoir préparer un apéro-minute, il faut toujours avoir dans son armoire/frigo :

1. De la ricotta. La ricotta de marque de distribution est tout à fait correcte pour l’usage qui en sera fait. C’est peu onéreux et ça se conserve longtemps (non ouvert) au frigo

2. Du pesto rouge et/ou vert. Le pesto se met dans quasi tout … j’y reviendrai plus tard

3. De l’huile de truffe. Pas donné mais quelques gouttes suffisent

En option :

4. Du gros sel

5. Du parmesan rappé

6. Mon chouchou : de la purée d’ail

La manoeuvre de base consiste à mélanger la portion voulue de ricotta (environ 3 bonnes cuillers à soupe par trempette) avec un fond d’eau (environ 2 cuillers à soupe). La ricotta devient alors plus légère, vaporeuse, comme une petite mousse.

Image

Ensuite, on y ajoute, au choix :

Du pesto vert (une petite cuiller à soupe),

avec un peu de purée d’ail (une micro-noisette) et du parmesan :

Image

Pareil avec du pesto rouge (1 petite cuiller à soupe),

et quelques grains de sucre pour faire ressortir le goût des tomates :

Image

Et enfin, ma combinaison préférée : un peu d’huile de truffe et du gros sel (qui fait ressortir le goût truffé) : un délice !

Après avoir mélangé environ 1 cuiller à café d’huile de truffe, on peut en faire stagner un peu au dessus, pour renforcer le goût

Image

Ne pas oublier d’avoir, toujours en réserve, un paquet de grisinis ou crackers italiens parce qu’avec les doigts, c’est bon aussi, mais c’est pas la même chose 😉

Et vous ? c’est quoi vos bons plans grignotage à l’apéro ?

Une réflexion sur “3 trempettes pour un apéro

  1. j’ai essayé celui au pesto vert et à la truffe. Délicieux… sûrtout celui à la truffe…!! Thx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s